Windows 10 : Attention aux fausses mises à jour dotées d’un virus

Il y a quelques jours nous vous annoncions le lancement de Windows 10.Et comme nous l’avons fait remarquer, tout le monde ne pourra pas en profiter en même temps. De ce fait, beaucoup ont déjà cherché une méthode alternative pour installer Windows 10 immédiatement.

Eh bien sachez que des personnes malveillantes en ont profité pour élaborer de fausses mises à jour afin d’infecter les PC et d’escroquer leurs utilisateurs.

virus windows 10

Prenez garde au « Ransomware » qui tourne sur le net

Pour ceux qui ne savent ce que veut dire « ransomware » (ou rançongiciel), il s’agit d’un logiciel malveillant qui prend en otage les données personnelles contenues dans un ordinateur.

Il agit en cryptant les données qui deviennent instantanément illisibles pour leur propriétaire. C’est là que l’auteur des faits prend contact avec la personne dont il a infecté le PC et lui demande une rançon en échange de la clé de décryptage. C’est en fait un message qui apparait et qui indique à l’utilisateur qu’il est nécessaire de payer une certaine somme d’argent pour accéder de nouveaux à ses propres fichiers.

Si cette pratique frauduleuse n’est pas encore très développée en France, une première vague de ransomware a été repérée récemment. Et pour éviter qu’elle déferle sur les ordinateurs de milliers et milliers de personnes, il faut faire passer le message et prêter attention à ne surtout pas télécharger cette fausse mise à jour.

Comment reconnaître les fausses mises à jour Windows 10 ?

D’après l’équipe de chercheurs du laboratoire de sécurité de Cisco Talos, il est sûr et certain, et même prouvé, qu’un « ransomware » circule sous la fausse identité de Windows 10. Selon les premiers éléments de leurs enquêtes, ce logiciel malveillant fonctionne par le biais des e-mails. Autrement dit, les pirates informatiques diffusent leur faux programme d’actualisation de Windows 10 par l’intermédiaire de chaîne de mails.

Pour être sûr de ne pas installer un mauvais programme qui pourrait vous coûter de l’argent, il faut donc à tout prix éviter d’ouvrir ce type de mail. Pour le reconnaitre, il suffit de prêter attention à la pièce jointe au format ZIP qui est insérée avec le message. C’est en cliquant dessus que le virus agit et verrouille les données personnelles de l’ordinateur. A partir de là se déclenche un compte à rebours : il ne reste que quatre jours à l’utilisateur pour payer la rançon avant que les données soient perdues à jamais.

Alors si Windows 10 n’est pas encore disponible sur votre ordinateur, faites preuve de patience et continuez à utiliser pour quelques temps l’OS que vous possédez actuellement.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !