Zone Téléchargement : les nouveaux développements de l’affaire

L’affaire Zone Téléchargement agite le web depuis le début de la semaine et on n’en savait encore peu sur ses détails avant les nouvelles annonces faites par la gendarmerie nationale.

zone-telechargement

Fermé dans un premier temps le lundi, puis réouvert le lendemain sans toutefois qu’on puisse y faire des téléchargements, Zone Téléchargement continue de faire parler de lui. La gendarmerie avait annoncé ce mardi avoir interpellé au total sept personnes, dont trois étaient restées en garde à vue.

Deux autres administrateurs mis aux arrêts

Si le site avait pu revenir en ligne alors même que ses serveurs avaient été bloqués, c’est certainement parce que d’autres administrateurs étaient toujours en liberté. Hier, on apprenait que deux nouvelles personnes ont été interpellées. Le premier a été arrêté à Andorre dans le cadre d’un mandat international. Il est désormais question de son extradition en France et le processus semble être sur de bons rails.

L’homme interpellé était le responsable de la gestion technique et informatique de Zone Téléchargement. Une seconde personne, résidant aussi à Andorre a été arrêtée, mais en France alors qu’il était en déplacement. Lui est suspecté d’être le « responsable des finances de l’organisation ». Ces deux suspects viennent donc s’ajouter aux trois autres qui étaient en détention à Toulouse.

Un train de vie bling-bling

Depuis l’arrestation des administrateurs du site, âgés tous de moins de 30 ans, des détails filtrent sur leur train de vie qui a tout d’enviable. À l’heure actuelle, la gendarmerie nationale, épaulée par la police d’Andorre a réussi à mettre la main sur un nombre important de biens évalués à plus de 430 000 euros, dont du liquide, des avoirs en banque, des voitures de luxe et des biens immobiliers. Sans doute qu’il y en reste encore d’autres.

Zone téléchargement et le service DL Protect, tous deux gérés par les mêmes administrateurs, assuraient des revenus d’environ 1,5 million d’euros par an, issus principalement de la publicité. Le site zone-telechargement.com est actuellement le onzième le plus visité en France, devant Twitter, eBay ou encore Cdiscount, entre 3.5 et 4 millions de connexions par jour dont la grande majorité (77 %) venait de France.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !