Yahoo espionne les e-mails de ses clients pour le compte de la NSA

Des centaines de millions de courriers seraient systématiquement filtrés par Yahoo, non pas pour son propre plaisir, mais pour le compte des renseignements américains.

yahoo

Après les révélations d’Edward Snowden il y a trois ans, un autre scandale défraie actuellement la chronique. D’après une enquête de l’agence Reuters, les renseignements américains auraient contraint Yahoo à espionner les courriers de ses utilisateurs en fonction de mots-clés spécifiques.

Pour ce faire, la société aurait créé en 2015 un programme informatique visant à scanner au quotidien les e-mails envoyés par plus de 500 millions d’utilisateurs afin de traquer certains mots-clés spécialement choisis par le FBI ou la NSA.

A priori, le logiciel ne cible pas que certains utilisateurs spécifiques, mais filtre un ensemble de mails transitant par les serveurs de messageries de Yahoo.

Pour se défendre, le groupe a réagi en faisant savoir que « Yahoo est une entreprise respectueuse de la loi et elle se plie aux lois des États-Unis ».

Même s’il existe une obligation légale des services de messagerie envers les autorités américaines qui peuvent leur exiger certaines informations dans des cas particuliers, ce dont il est question ici va largement au-delà de ces obligations, d’après certains avis.

Il fallait forcément s’attendre à une réaction du lanceur d’alerte Edward Snowden qui a relevé il y a trois ans l’existante de Prism un programme de surveillance à grande échelle organisé avec la bénédiction de géants d’Internet.

Sur sa page Twitter, il conseille ceci : « Vous utilisez Yahoo! ? Ils ont secrètement analysé tout ce que vous avez écrit, bien plus loin que ce que la loi exigeait. Fermez votre compte aujourd’hui ».


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !