WhatsApp cessera d’être pris en charge pour des millions d’anciens smartphones

Si vous êtes détenteur d’un smartphone vraiment vieux, il est sans doute temps de vous en procurer un modèle plus récent si vous comptez continuer à utiliser normalement les fonctionnalités de l’application WhastApp.

WhatsApp gratuit

En février, Facebook avait annoncé qu’avant la fin de cette année, il arrêterait la prise en charge de son application WhatsApp pour un ensemble d’anciens smartphones. Il s’agit précisément des appareils fonctionnant sous les premières versions d’Android, soit celles d’avant la version 2.3 Gingerbread, mais aussi des appareils Apple sous iOS 6 ou versions antérieures, et enfin des smartphones tournant sous Windows Phone 7.

Plusieurs téléphones des marques Nokia et Blackberry étaient aussi concernés, mais il a été annoncé qu’ils bénéficieront d’un délai supplémentaire de six mois. Les smartphones fonctionnant sous Nokia S40, Symbian S60 ou BlackBerry OS continueront donc à bénéficier d’un support jusqu’au 30 juin 2017.

Ce qu’impliquera exactement cette « fin de support » reste pour le moment flou, notamment sur la question de savoir si l’application continuera toujours de fonctionner sur ces appareils. Si on s’en tient à ce qui se passe d’habitude pour ce genre de processus, les appareils concernés cessent juste de recevoir des mises à jour, finissant par devenir complètement obsolètes.

Quoi qu’il en soit, peu de personnes auront toutefois à s’inquiéter puisque le pack d’appareils concernés ne représente qu’un infime pourcentage de ceux utilisés dans le monde. Les dernières statistiques d’Android sur l’utilisation de son système montrent par exemple que la seule version du système à être concernée (2.2 Froyo) bénéficie d’une part de marché d’à peine 0.1%. Quant à l’OS d’Apple, il reste encore 8% d’appareils fonctionnant sous iOS 8 ou sous les versions antérieures. iOS 6 qui est celle concernée ne devrait représenter qu’une fraction des 8%.

La raison de cet arrêt de prise en charge est simple : les vieux smartphones en question ne disposent plus des caractéristiques nécessaires pour permettre à WhtasApp de fonctionner comme il se doit, notamment avec l’ajout de nouvelles fonctionnalités de plus en plus exigeantes.  Il y a quelques jours, les appels vidéos ont par exemple été activées sur l’application, entre autres changements apparus cette année.

 


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !