Une voiture de Google arrêtée par un policier pour excès de lenteur

Généralement lorsque l’on se fait arrêter par les policiers, c’est pour un excès de vitesse. Pourtant aux USA, un représentant de la loi a arrêté une voiture qui roulait trop lentement. Il ne s’agissait pas de n’importe quel voiture puisque c’était une voiture sans conducteur de Google.

voiture google

L’équipe qui gère le projet de la voiture autonome a publié une photo de sa voiture sans chauffeur au ton humoristique sur sa page Google , elle était accompagnée de ce message « On conduit trop lentement? » puis « On parie que les humains ne se font pas souvent arrêter pour ce motif« .

Le policier a arrêté la voiture car il avait constaté qu’une file de voitures s’allongeait derrière le véhicule qui circulait à seulement 24 miles par heure soit 38 km/h alors que la vitesse était limitée à 35 miles soit 56 km/h.

C’est en se rapprochant de la voiture que l’agent de la police de la Moutain View, ville de la Silicon Valley a constaté qu’il n’y avait pas de conducteur et qu’il s’agissait d’une voiture de Google. Il a bien évidemment reconnu que ce type de voiture était légal.

Le passager de la Google Car a notamment expliqué que la sécurité expliquait la vitesse de la voiture mais ce n’est pas l’unique raison « Nous voulons qu’elles donnent une impression amicale et de proximité, et non qu’elles foncent de manière effrayante dans les rues ».

Les voitures de Google ont déjà effectué 1,6 million de kilomètres soit 90 ans de conduite humaine et jusqu’à maintenant la société n’a jamais eu de contravention.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !