Vœux de Nouvel An : le SMS accentue sa perte de vitesse

Pour la deuxième année consécutive, les SMS comme moyen de transmission des vœux du Nouvel An ont connu un net recul.

Il n’y a pas si longtemps, c’était le moyen plébiscité des Français pour souhaiter une bonne année à leurs proches et connaissances. Mais depuis deux ans, le SMS est victime de la constante « smartisation » des téléphones portables. Une telle situation n’a rien d’étonnant dans la mesure où elle suit naturellement la tendance de l’évolution des usages.

MMS et applications messagerie instantanée ont désormais pris le pas sur les SMS classiques. Ces derniers, bien que bénéficiant encore d’une bonne base de fidèles, perdent progressivement de leur importance. Chez Orange, même si 94,9 millions de SMS ont été envoyés entre 21 h et 2 h du matin, dans la nuit du 31 décembre 2016 au 1er janvier 2017, le chiffre est en baisse de 6 % par rapport à l’an dernier.

Bouygues a enregistré 45 millions de SMS envoyés entre 21 h et 2 h, soit une chute de 9,7 % comparé aux statistiques d’il y a un an. Même son de cloche chez Free dont le nombre de SMS envoyés s’est élevé à 60 millions sur la même plage horaire, soit un recul de 4 % par rapport à l’année dernière. SFR en ce qui le concerne n’a pour le moment communiqué aucun chiffre.

Évidemment, si ce support ne cesse de reculer dans les habitudes, c’est à cause des moyens plus modernes. Ils permettent d’envoyer plus facilement des messages qui ont de surcroît la possibilité d’être dynamiques (images animées, vidéos, audio, etc.).

Ainsi, Bouygues nous apprend que « pour la première fois, la majorité des messages ont été envoyés depuis la 4G sur la journée du 31/12, avec 60 % du volume ». Les utilisateurs préfèrent donc désormais les applications de messagerie instantanée comme WhatsApp ou iMessage, mais aussi les fameux MMS qui sont une évolution du SMS traditionnel.

Orange et Bouygues qui ont communiqué leurs chiffres concernant l’envoi des MMS ont fait savoir qu’ils se sont élevés respectivement à 7,1 millions (+8,63 %) et 3,39 millions (+13,5 %).


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !