Virus Zika : Il pourrait aussi rendre les bébés aveugles

Alors que l’expansion du virus Zika est loin d’être enrayée, il se pourrait qu’une nouvelle complication fasse son apparition au chapitre des séquelles laissées par la maladie.

Des chercheurs brésiliens et américains ont en effet mis en lumière des lésions de la rétine ainsi que des dommages causés sur le nerf optique des bébés infectés par le virus Zika.

bebe virus zika complications

La plupart des enfants touchés par Zika pourraient devenir aveugles

Alors que des milliers de cas de microcéphalie pourraient être prochainement diagnostiqués au Brésil, pays le plus sévèrement touché jusqu’à présent par le virus transmis via la piqûre du moustique tigre, le professeur d’ophtalmologie à l’Université de Sao Paulo Rubens Belfort Jr ainsi que Lee M. Jampol, ophtalmologiste de la Northwestern University et Albert Ko, chercheur à la Yale University semblent avoir découvert de nouvelles complications graves liées à la maladie.

Selon eux, en fonction de la gravité de la microcéphalie engendrée par Zika, les zones du cerveau liées à la vue mais aussi à l’ouïe pourraient être touchées. Toutefois, l’altération de la taille du cerveau des bébés frappés par le virus Zika ne serait pas la seule responsable :

« Plus de 35% des bébés (soit 10 sur 29) testés ont montré des signes de lésions cicatricielles liées à une infection virale active au niveau de l’œil. C’est très différent d’un problème de développement découlant de la microcéphalie »(…) »Cela prouve que les effets de Zika ne se limitent pas au cerveau. »

La rétine recouverte d’une tache noire comme le nerf optique sont donc susceptibles d’être touchés et d’engendrer à la fois des problèmes de vision mais également la perte totale de la vue.

Les scientifiques espèrent toutefois que la gravité de leur diagnostic dont les conséquences sont irrépressibles bien que variables en fonction des enfants, poussera les autorités sanitaires à demander un examen approfondi des yeux de chaque bébé dont la mère aura été piquée par le moustique tigre pendant sa grossesse.

Car comme ils le soulignent, même les enfants nés sans microcéphalie pourraient développer ce type de complications qui conduirait la majorité d’entre eux à la cécité.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !