Le virus Zika pourrait se propager en France à cause du moustique tigre

De la même façon que pour la dengue ou le chikungunya, le moustique tigre pourrait à nouveau se faire le vecteur d’une affection aux symptômes potentiellement graves, le virus Zika.

virus zika en france

Transmis par le fameux moustique au nom scientifique d’Aedes albopictus dont on parle de plus en plus en métropole, le virus Zika provoque fièvre, douleurs musculaires, éruptions cutanées et peut parfois conduire à de graves complications neurologiques.

Dans la mesure où il n’existe aucun traitement ni vaccin pour enrayer ce virus, le Haut Conseil à la Santé Publique a choisi de formuler une mise en garde et de rappeler certaines consignes sanitaires communes aux autres infections transmises par le moustique tigre.

Zika pourrait arriver rapidement en France

Alors que des conditions favorables de propagation ont été enregistrées et concernaient pas moins de 20 départements du Sud-Est au Sud-Ouest (hormis la Saône et Loire, le Rhône et l’Isère) au mois de Juin dernier, des épidémies avaient déjà été signalées en Polynésie Française en 2013 et 2014 puis au Brésil au début de l’année 2015.

Débutée en 2007 en Micronésie l’épidémie globale avait touché 32 000 personnes dont 72 avaient présenté des troubles neurologiques graves comme la maladie de Guillain-Barré.

Identifiée en Ouganda pour la première fois en 1947, cette infection incurable se propage rapidement à la fois par les flux migratoires estivaux des vacanciers à travers le monde entier et plus particulièrement dans les régions du globe au climat chaud ; c’est pourquoi le risque en France est considéré comme réel durant les mois estivaux mais qualifié d’élevé en Guadeloupe, Martinique, Guyane et DFA.

Il est nécessaire pour tout cas suspecté ou avéré de procéder à une mise en isolement complète afin d’empêcher que le virus ne se repende par le biais d’un autre moustique.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !