Virus et infections : Découvrez les maladies les plus meurtrières de l’Histoire

Dans le monde chaque jour des milliers de personnes meurent. À tel point que pour 2012 le nombre total de décès sur la planète s’est élevé à 56 millions. Parmi elles, il y a eu des accidents mais aussi et surtout des maladies. Graves souvent, mortelles parfois, certaines de ces infections ont été particulièrement meurtrières dans l’Histoire plus ou moins récente de l’humanité.

Si les progrès de la science, de la médecine et de la chirurgie ont fait augmenter l’espérance de vie, celle ci n’est pas la même partout sur la planète. C’est essentiellement pour cette raison que 68% des décès dans le monde sont, encore aujourd’hui, dus à des maladies qui ne se transmettent pas d’humain à humain mais que l’on ne sait pas ou que l’on a pas les moyens de soigner.

La différence se lit ainsi sur les chiffres de l’espérance de vie. Dans les pays riches 7 personnes sur 10 dépasse l’age de 70 ans, elles ne sont que 2 dans les pays les plus pauvres de la planète faute de moyens techniques, médicaux et financiers.

Sur ces mêmes continents, les enfants sont 4 sur 10 à ne pas atteindre l’age de 15 ans. En cause, leurs faibles défenses immunitaires et souvent des problèmes de malnutrition.

14% des décès dus aux maladies cardiovasculaires

crise-cardiaque

 

Directement liées au cœur et aux vaisseaux sanguins, les crises cardiaques comme les AVC occasionnent de terribles dégâts partout dans le monde. L’hérédité mais aussi une mauvaise hygiène de vie comme des excès alimentaires ou le manque d’activité physique, en sont généralement à l’origine.

1.5 millions de morts dans le monde en 2012 du VIH

vih

crédit : SKX / Science Photo Library / AFP

En 2012, le VIH (Virus de l’immunodéficience humaine) sévissait tout particulièrement dans les pays d’Afrique subsaharienne ou l’on comptait 1.1 millions de décès et en Asie avec 250 000 cas mortels. Il faut toutefois noter un recul de l’épidémie par rapport aux chiffres de l’an 2000 ou elle avait fait 200 000 victimes supplémentaires. En marge, 5 700 personnes sont infectées chaque jour  par le virus du SIDA.

Malgré les campagnes de prévention, la maladie continue toujours de se propager selon trois vecteurs principaux ; des relations sexuelles non protégées, une transfusion sanguine ou l’utilisation de seringues usagées.

Depuis qu’il a été identifié, le SIDA à fait plus de 20 millions de morts alors que l’on comptait près de 40 millions de personnes vivant avec le VIH à la fin de l’année 2014. Si les traitements et la prévention ont fait reculer le nombre d’infections, certaines régions comme l’Europe de l’Est et l’Asie ont vu leur taux de contamination bondir de 250% entre 2001 et 2010.

300 millions de décès dus à la variole au XXe siècle

variole

crédit : CDC-MURPHY-WHITFIELD / PHANIE / AFP

Aussi surnommée la petite vérole, cette maladie infectieuse est particulièrement contagieuse. Alors que l’on recensait 50 millions de nouveaux cas en 1948, la dernière épidémie de variole date des années 50. C’est grâce à une campagne de vaccination massive et généralisée que l’on a pu mettre fin à sa propagation et l’éradiquer en 1977.

La grippe espagnole a tué entre 80 et 100 millions de personnes de 1918 à 1920

grippe-espagnole

L’influenza comme l’appelle les anglais est sans doute la pire pandémie connue par l’humanité sur un labs de temps aussi court de deux ans. Issue d’une souche particulièrement virulente de la grippe, la grippe de 1918 s’est rependue comme une traînée de poudre à la fin de la première guerre mondiale.

Ebola présente un taux de mortalité de 90%

ebola

Voici un autre virus extrêmement contagieux qui se transmet entre humains par contact entre les différents fluides corporels. On a pu voir lors de la très récente épidémie qui a eu lieu sur le continent africain que les moyens de gestion de la crise sanitaire et les potentiels traitements s’étaient grandement améliorés bien que la maladie ait encore fait des milliers de morts.

Apparues en 1976, les symptômes du virus sont une forte fièvre, des douleurs musculaires et une grande faiblesse.

30 000 décès par an de la fièvre jaune

fievre jaune

crédit : US Department of Agriculture)

Tout comme le virus Zika ou celui de la dengue, la maladie de la fièvre jaune est transmise par un moustique. Très présente en Afrique et en Amérique du Sud, elle occasionne encore 200 000 cas par an dont 30 000 sont mortels.

La tuberculose a fait 1.3 million de morts en 2012

tuberculose

Si l’on sait que la tuberculose s’attaque principalement aux poumons, elle est également très dangereuse pour le cerveau, les reins et la colonne vertébrale. Deuxième infection la plus mortelle pour l’homme après le VIH, la tuberculose est extrêmement contagieuse et se transmet en grande partie par les bactéries contenues et projetées via la toux des malades.

Les conditions de vie et de précarité sont souvent à l’origine du développement de cette maladie pour laquelle une personne serait infectée chaque seconde dans le monde selon l’OMS. Bien qu’il existe un traitement antibiotique et même un vaccin, certaines souches sont très résistantes. De nombreux pays n’ont pas accès aux traitements nécessaires pour éviter le décès des malades.

22 décès par heure et ce chaque jour pour la rougeole

rougeole

Le virus de la rougeole concerne essentiellement les jeunes enfants souvent au moment du début de la vie en collectivité. Principalement transmise par voie aérienne, elle n’est pourtant pas considérée comme une maladie grave dans nos pays puisqu’il existe un vaccin efficace contre son apparition.

Toutefois l’Afrique, l’Asie et l’Est de la Méditerranée y sont encore extrêmement vulnérables.

Le choléra fait entre 3 et 5 millions de nouveaux cas chaque année

cholera

crédit : Harvard

Le choléra n’est pas toujours une maladie mortelle mais peut se révéler extrêmement invalidante. Si quelques cas apparaissent chaque année en France, c’est surtout dans les pays comme l’Asie ou l’accès à l’eau potable n’est pas garanti, qu’elle se propage. Les malades ont le plus souvent bu ou mangé des aliments contaminés. Sur les 3 à 5 millions de cas annuels, l’OMS enregistre environ 100 000 décès.

Au moyen age la peste bubonique fait 25 millions de morts (estimation)

peste-noire

Plus connue sous le nom de peste noire, la peste bubonique provoquait l’apparition de pustules sur la totalité du corps des malades dont 70 à 100% mourraient. Située essentiellement en Europe et en Asie, la pandémie de l’époque aurait tué près de 25 millions de personnes soit un tiers de la population européenne du moment.

5 à 10% des cas de méningite sont mortels

meningite

Infection relativement courante dans nos pays, la méningite est provoquée par une bactérie qui s’attaque aux membranes de la moelle épinière et du cerveau. Bien que des traitements efficaces existent, son diagnostic reste délicat et elle est, encore aujourd’hui, mortelle dans 5 à 10% des cas.

90% des décès constatés de la malaria concerne des enfants d’Afrique subsaharienne

malaria

Voici une autre maladie qui se transmet par le biais d’une piqûre de moustique. Avec des symptômes similaires à ceux de la grippe, la malaria peut être mortelle si elle n’est pas traitée rapidement. Les personnes les plus touchées dans le monde sont les jeunes enfants du continent africain qui représentent 90% des décès.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !