Les derniers articles Virus et maladies graves

Il existe de nombreuses maladies graves et autant de virus capables de s’en prendre au corps humain de différentes façons.

Chacun d’entre eux entraîne des symptômes multiples et des pathologies variées dont l’être humain se remet plus ou moins bien et plus ou moins rapidement.

L’un comme l’autre peut se propager de plusieurs façons dans l’air, les fluides corporels ou par contact direct et indirect. Certains difficilement soignables ou même incurables sont mortels.

Les virus sont des agents infectieux dont le développement se fait grâce à un agent porteur à l’image d’une cellule dont il se sert pour son développement et sa duplication.

Alors que l’on parle de pouvoir pathogène quand il s’agir de savoir si un virus peut entraîner une maladie ou non, son intensité est exprimée par sa virulence.

Du fait de leur développement intracellulaire, les virus sont difficiles à éliminer, il existe pour cela des médicaments appelés antiviraux qui perturbent leur reproduction, et des vaccins qui permettent de traiter le problème en amont.

Chez l’humain les virus les plus connus sont le VIH ou virus du SIDA, le Virus Ebola, le Virus de la grippe, le Rotavirus et le Virus de l’Hépatite C pour ne citer que ceux-la.

Il existe toutefois des virus bénins que nous attrapons tous l’hiver et qui concernent aussi les jeunes enfants à l’image des maladies infantiles de type varicelle ou rougeole à surveiller mais qu’il y a peu de raisons de craindre de nos jours.

Les maladies graves peuvent être considérées comme chroniques ou invalidantes ou encore appelées affections de longues durées par la Sécurité Sociale. La plupart d’entre elles conduisent à une hospitalisation plus ou moins longue demandent des soins constants et/ou invasifs.

Sont par exemple considérées comme graves les affections suivantes ; le diabète, les cancers, la mucoviscidose, les affections typhoïdes ou encore les maladies d’Alzheimer et de Parkinson.

Publicité
Publicité
Publicité