Vahana : Airbus dévoile sa voiture volante qui pourrait décoller dès 2020

Le constructeur aéronautique européen Airbus vient de lever le voile sur un projet ambitieux de voiture volante baptisé Vahana.

voiture-volante

L’appareil a tout l’air d’un croisement entre un hélicoptère et une voiture. On peut également penser à une sorte de drone avec un cockpit sans être trop loin du concept. Le projet a été entamé début 2016 et est développé dans la silicon valley par Airbus, en partenariat avec la start-up américaine A3. Le nom de code Vahana n’a pas été choisi au hasard, puisqu’en Sanskrit il signifie « véhicule des dieux ».

Pour se projeter dans les airs, la voiture volante pourra compter sur 8 rotors disposés sur deux couples d’ailes, avec un système de décollage et d’atterrissage à la verticale. Le véhicule dispose d’un cockpit pouvant accueillir une personne, soit un pilote qui n’en est pas vraiment un puisque l’engin est pensé pour être entièrement automne, à la manière des voitures à pilotage automatique de Tesla.

En pratique, Vahana pourrait être utilisée comme taxi volant automatisé, selon CNN Money. On pense d’emblée à une sorte d’Uber version aérienne, avec des taxis capables de traverser tout Paris en quelques minutes.

vahana-airbus

Pour ce qui est de l’aspect sécuritaire, les deux entreprises y consacrent des efforts de recherche pour non seulement minimiser les risques d’accident, mais aussi assurer le sauvetage du passager en cas de danger. Chaque véhicule devrait être équipé d’un parachute pour une éjection en cas d’urgence.

Le premier prototype de Vahana sera testé dès 2017, mais il faudra attendre 2020 pour voir les premières démonstrations.

Bien sûr, Airbus et A3 ne sont pas les seuls à travailler sur un projet de voiture volante. Il existe déjà une dizaine de concepts similaires en cours de développement, dont deux projets financés par Larry Page, le cofondateur de Google.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !