AirBar : un gadget simple qui rend l’écran de n’importe quel PC tactile

Même si Microsoft a introduit les types de terminaux hybrides fonctionnant à la fois comme tablette tactile et PC portable, la plupart des laptops disponibles aujourd’hui ne disposent pas d’un écran tactile.

Cette caractéristique est pourtant utile dans bien des cas, encore que depuis Windows 8, le système d’exploitation de Microsoft est calibré pour une expérience résolument optimale sur écran tactile.

Airbar ecran tactile

Plutôt que d’avoir à changer votre PC portable actuel pour le remplacer par un convertible PC-tablette, que diriez-vous de pouvoir rendre son écran tactile ? C’est désormais une chose simple à réaliser avec un petit gadget nommé AirBar.

AirBar, c’est quoi ?

Il s’agit d’un dispositif se présentant sous la forme d’une bande aimantée pouvant se fixer sur le rebord inférieur de n’importe quel écran de PC portable. Celle-ci projette un champ de lumière invisible qui rend l’écran sensible à toute interaction au toucher.

Vous pourrez déplacer des fenêtres en les glissant, ouvrir une application en appuyant du doigt sur son icône, dessiner avec votre doigt, un stylet ou un pinceau. Bref, la même expérience d’utilisation que vous offre n’importe quel écran nativement tactile.

 

Disponibilité, compatibilité et prix

Présenté dernièrement à l’édition 2016 du CES de Las Vegas, l’un des grands rendez-vous high-tech de ce début d’année, l’AirBar est un gadget développé par une startup suédoise nommée Neonode. D’après cette dernière, le dispositif est d’ores et déjà compatible avec le système Windows 10, tout comme avec les versions 7 et 8.  Pareil pour le Chrome OS (tournant sur les ChromeBooks). Il le sera prochainement avec Mac OS.

Étant en phase de premier prototype, le gadget offre une autre restriction, celle de ne fonctionner pour le moment qu’avec les écrans de 15,6 pouces.

AirBar est déjà disponible en pré-commande sur le site de la startup à 49 euros. Sa sortie officielle a été annoncée pour ce début d’année.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !