TPMP : Le CSA rappelle Cyril Hanouna et D8 à l’ordre à cause d’un dérapage d’Elie Semoun

Bien qu’elle ne date pas d’hier, l’affaire « Elie Semoun » a ternie la réputation de l’humoriste, mais aussi de Touche Pas à Mon Poste et de la chaîne D8, tout récemment renommée C8. L’humoriste a été repris de volée par le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) qui a décidé de mettre en demeure D8 et son émission Touche Pas à Mon Poste.

Le CSA a également rappelé Cyril Hanouna à l’ordre. En effet, l’autorité de régulation de l’audiovisuel en France estime que le présentateur n’a pas joué son rôle de modérateur lors de cette émission du 11 mai 2015.

elie semoun

TPMP, Cyril Hanouna, Elie Sémoun et D8 dans l’œil du cyclone

Le 11 mai dernier, Cyril Hanouna revient sur l’Eurovision, puis évoque le groupe punk finlandais PKK dans le cadre de son émission quotidienne. Il explique aux téléspectateurs et aux personnes présentes sur le plateau que ce groupe est exclusivement composé de personnes atteintes de trisomie 21. Elie Semoun en profite pour lâcher une petite phrase qui a fait rire certaines personnes, et tout particulièrement la chroniqueuse Enora.

« On va les niquer les trisomiques ! » lance-t-il sans que le contexte ne s’y prête réellement. L’humoriste se rend alors compte de sa bourde et s’excuse dans la foulée. « Pardon » dit-il en mettant la main devant la bouche comme pour indiquer qu’il a compris sa bévue. Mais au lieu de passer à autre chose, il tente de trouver quelques prétextes pour se justifier.

Mais voilà, le CSA n’a pas pris ses excuses et ses justifications au sérieux, peut-être parce que Cyril, Elie et les autres invités n’ont pu s’empêcher d’exploser de rire dans les secondes qui suivirent. Aujourd’hui, l’instance rappelle que les propos d’Elie Semoun « stigmatisent un groupe de personnes du fait de leur handicap » et a décidé de mettre en demeure D8.

Les conséquences ne devraient pas être trop graves pour les personnes concernées, ni pour la chaîne, mais à la prochaine incartade, il n’est pas certain que le CSA fasse preuve de la même « clémence ».


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !