La « thérapie bougie » ou comment brûler ses cheveux pour les rendre plus beaux

Les femmes l’ont assez souvent entendu, il faudrait souffrir pour être belle. Oui mais souffrir jusqu’à quel point ? Se faire brûler les cheveux à la bougie fait-il réellement partie des soins de beauté ou commence t-on déjà à sombrer dans la bêtise ?

therapie bougie pour les cheveux

Crédit : instagram bebel_espacoparabeleza

Au départ, prendre soin de ses cheveux c’est surtout les bichonner, les recouvrir d’une huile nourrissante de temps en temps, bien les brosser, ne pas trop les solliciter et surtout éviter la chaleur à la fois du sèche cheveux mais aussi des lisseurs et autres appareils du même style.

Il semblerait bien que les critères brésiliens (pays d’origine de cette nouvelle tendance) soient un peu différents ou alors que les normes de beauté capillaire aient carrément changé.

Brûler pour renforcer et adoucir

Donc, le but de l’opération seraient de se débarrasser efficacement des fourches qui apparaissent dans les cheveux à force de brushings, lissages et de coiffures à répétition.

La velaterapia (thérapie bougie littéralement) propose donc tout simplement de brûler les cheveux indisciplinés. Même si les filles font parfois des choses étranges, là il faut reconnaître qu’on décroche le pompon.

Ce soin, dispensé chez les plus grands coiffeurs à travers le monde entier, viserait à épaissir, rendre plus doux et plus brillants les cheveux des jeunes femme qui se laissent tenter.

Et il faut vraiment avoir des problèmes capillaires ou être courageuse, pour supporter l’odeur de cochon grillé qui doit se dégager pendant toute l’opération (bien que certaines comme Victoria Ceridono, rédactrice pour Vogue Brazil affirment qu’il n’en est rien) et les risques de voir sa chevelure s’envoler en fumée.

therapie bougie alessandra ambrosio

Crédit : instagram alessandraambrosio

Ici le modèle brésilien Allessandra Ambrosio poste une photo de sa « velaterapia » sur son compte Instagram.

Mais brûler les cheveux ne suffit pas, il faut ensuite les laver, couper les pointes abîmées et leur offrir un soin complet multivitaminé histoire de les reposer un peu du choc de température.

Si toutefois vous n’étiez pas refroidie par cette technique pour le moins originale, ne tentez pas ça seule à la maison et partez à la recherche du coiffeur près de chez vous qui acceptera de vous brûler les cheveux sans risque ou du moins avec moins de risques que si vous le faisiez toute seule.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !