Tetris : Jouer à ce jeu pourrait réduire l’addiction à l’alcool, au tabac et au café

On savait déjà que Tetris était efficace contre l’ennui. Et d’après une équipe de chercheurs, le célèbre jeu aurait même des vertus thérapeutiques que l’on ne lui aurait pas forcément prêtées à priori ?

Pourtant, y jouer trois minutes au quotidien permettrait de réduire son addiction à des substances telles que l’alcool, le café ou la nicotine.

tetris

Un passe-temps pour combattre les addictions

Menée simultanément dans plusieurs universités anglaises et australiennes, une étude tend à démontrer que Tetris est un passe-temps efficace pour lutter contre les dépendances. Les résultats des recherches ont d’ailleurs été relayés par le site du National Journal.

En effet, en jouant trois minutes par jour à ce jeu, on parviendrait à réduire de 13,9% son envie de consommer des produits tels que la cigarette, l’alcool, la caféine. L’addiction aux jeux de chance et d’argent serait même concernée.

C’est en agissant sur les zones du cerveau animées par les systèmes visuels et spatiaux, qui sont aussi activées au moment du désir d’accomplir une envie, que ce joue cette diminution de l’envie de consommer une autre substance. Les pulsions seraient donc contenues par cette distraction. Apparemment, les mêmes conclusions auraient été observées avec d’autres jeux de même nature, tel Candy Crush.

Ce n’est d’ailleurs pas la première expertise qui affirme les bienfaits de Tetris. L’année dernière, les psychologues de l’université de Plymouth avaient mis en avant le fait que le jeu pouvait aider à arrêter de fumer. Et dernièrement, il a été attesté dans Psychological Science que cela pouvait également avoir des effets bienfaisants sur un syndrome post-traumatique.

La question qui nous vient alors à l’esprit est : que doit-on faire si l’on devient accro à Tetris ? Car il faut bien avouer que d’y jouer seulement trois minutes par jour parait bien difficile tant le jeu possède une dimension addictive. Qu’en pensez-vous ?


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !