La testostérone à l’origine du bon sens de l’orientation des hommes ?

Que ceux qui arguent depuis longtemps que le sens de l’orientation masculin est bien plus performant que celui des femmes se réjouissent !

Une étude tendrait à prouver qu’il existe un lien entre l’hormone de la testostérone et la performance du sens de l’orientation.

testosterone sens orientation

L’hormone de la testostérone pour aider les malades d’Alzheimer

Des scientifiques norvégiens viendraient donc de mettre le doigt sur la raison qui ferait que les hommes disposent effectivement d’un sens de l’orientation plus performant que celui des femmes. Et il ne s’agirait pas d’intelligence mais d’hormones.

La gent masculine disposerait d’un avantage de taille dans le maniement d’une boussole grâce à un taux plus élevé de testostérone.

Afin de valider leur théorie, les chercheurs ont expérimenté ce sens de l’orientation sur 18 hommes et 18 femmes auxquels ils ont confié la tâche de retrouver différents objets disséminés tout au long d’un labyrinthe virtuel. À leur disposition, une paire de lunette 3D et une manette.

À ce test les hommes ont obtenu deux fois plus de réussite que les femmes et ce notamment grâce à l’utilisation des points cardinaux. Des IRM en temps réel ont également pu démontrer que les zones du cerveau activées étaient différentes pour chacun des deux groupes.

En parallèle, 42 femmes volontaires ont formé deux groupes destinés à une étude similaire.

Pour l’un, les participantes ont reçu chacune une goutte de testostérone sur la langue, pour l’autre un placebo. Sans surprise le premier groupe a obtenu plus de succès aux différents tests d’orientation auxquels il a été soumis.

Mais au delà de prouver une fois de plus que les hommes et les femmes sont différents, cette étude démontre que l’hormone de la testostérone pourrait être une molécule utile dans la lutte contre la maladie d’Alzheimer dont un des premiers symptômes est la désorientation, autrement l’incapacité à se situer et à se diriger géographiquement.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !