Rotation de la Terre : Découvrez pourquoi nous ne la ressentons pas !

En 1851, Léon Foucault faisait la démonstration que la Terre tourne sur elle même, théorie depuis maintes fois vérifiée et validée par la science. Pourtant aucun humain ne ressent les effets de cette rotation au quotidien. Alors notre planète tourne c’est un fait, mais pourquoi ne le voyons-nous pas ?

mouvement terre mperceptibles

Selon les mesures établies, une personne se trouvant sur l’équateur se déplace à une vitesse de 1670 km/h sans pour autant s’en rendre compte.

À cette allure pourtant faramineuse qui équivaut à 5 fois celle d’un TGV lancé à pleine vitesse, impossible pour un être humain de rester en place ni même de supporter le déplacement sans en subir certaines conséquences, voir même risquer sa vie.

Mais alors par quelles prouesses physiques la Terre peut-elle tourner sur elle-même à une si grande vitesse sans que l’homme ne s’en aperçoive ?

Gravitation et force centrifuge

L’absence de sensation de déplacement vient du fait qu’à la surface de la Terre deux forces physiques s’opposent.

D’un côté la gravité attire les objets et donc les corps, vers le centre de la Terre en accélérant leur chute, de l’autre la force centrifuge pousse ces mêmes corps à se décoller du sol. Il existe une grande différence entre ces deux énergies aux forces tout à fait inégales.

La gravitation dont le champs s’applique de façon égale partout sur la Terre est évaluée à 9.8m/s2, alors que la force centrifuge, nulle aux pôles, est de 0.02m/s2 au niveau de l’équateur.

Même si ces données ne vous évoquent que peu de choses, il est évident que le mouvement de la force centrifuge est bien inférieur à celui de la force gravitationnelle, c’est pour cette raison que nous ne ressentons par la rotation de la planète. Les mêmes principes s’appliquent à l’atmosphère qui tourne elle aussi sans que nous ne nous en apercevions.

La rotation de la Terre engendre ce que les scientifiques nomment la force de Coriolis.

Ce phénomène fait dévier la trajectoire d’un objet lorsqu’il tombe vers la droite dans l’hémisphère Nord et vers la gauche dans l’hémisphère Sud. On peut mesurer ce décalage à hauteur de 360° / 24 heures aux pôles alors qu’il est inexistant sur l’équateur.

Une rotation de moins en moins rapide

Selon une étude publiée par des chercheurs de l’université de Harvard, la Terre continue bien à tourner, mais à un rythme un tout petit peu plus lent qu’auparavant, plus lent d’une milliseconde au cours du siècle dernier.

Si le changement n’est pas flagrant, les jours vont petit à petit devenir un peu plus longs et ce à cause du réchauffement climatique. Simplement, plus il fait chaud, plus les glaciers fondent et plus la planète tourne lentement. À noter que si la Terre tourne un tout petit peu moins vite, son axe se décale également très doucement depuis plusieurs années.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !