Terminer ses SMS par un point manquerait de sincérité

Réfléchissez bien ou vérifiez sur vos derniers fils d’échanges de textos ; utilisez-vous un point à la fin de vos sms ou plus généralement d’une discussion ? Si c’est le cas, il se pourrait que vos interlocuteur trouvent que vous manquez franchement de sincérité.

ponctuation sms

Selon les chercheurs en psychologie de l’université de Binghamton aux États-Unis, les personnes utilisant des points à la fin de leurs sms seraient ressenties comme moins sincères par les amis à qui elles les envoient.

Le point, cette ponctuation particulière des nouvelles conversations

Pour en savoir plus, le groupe de chercheurs a soumis 126 étudiants américains à différents types de conversations ponctuées ou non. Notamment, à la phrase :

« Dave m’a donné des tickets. Tu veux venir? »

Plusieurs types de réponses y ont été adjointes comme par exemple « oui », « ok » et « ouais » avec et sans point. À chaque réponse donnée par sms et sans point, une plus grande sincérité était évoquée par les participants.

Selon le professeur Celia Klin à la tête de cette étude, le point alors qu’il est depuis toujours obligatoire pour marquer la fin d’une phrase, serait devenu un « marqueur excessif » du langage pour les plus jeunes.

 

 

point sms

Il faut noter que depuis la généralisation des smartphones, les jeunes gens et les autres ont de plus en plus d’échanges non phrasés mais pour autant pas manuscrits. Dans la mesure où les expressions du visage, le ton de la voix et le regard sont alors indisponibles il est nécessaire pour les utilisateurs de se raccrocher à d’autres vecteurs d’émotions à savoir les bien-nommés émoticônes et donc, la ponctuation.

« Avec les textos, il manque les indices sociaux normalement utilisés dans une discussion en face à face. Quand nous parlons, nous transmettons des informations émotionnelles avec le regard, l’expression faciale, le ton de la voix, les pauses … il paraît normal que les textoteurs comptent sur ce qu’ils ont à portée de main : les émoticônes, le langage en onomatopée et, selon nos données, la ponctuation. » précise Celia Klin.

Les étudiants américains déjà minoritaires dans l’utilisation de la ponctuation pour les textos, distinguent désormais les sms terminés par un point en utilisant des adjectifs comme agressif, sec et cassant. À noter que cette distinction n’existe pas avec l’écriture manuscrite.

Et vous, comment fonctionnez-vous ? Êtes-vous plutôt point final, émoticônes ou aucun des des deux ?


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !