Tabagisme : Le miel pourrait réduire certains effets nocifs de la cigarette

Dès que l’hiver pointe le bout de son nez, si vous êtes enroué, les grands-mères sont toujours les premières à en parler ; prendre une petite cuillère de miel chaque matin ça fait du bien !

Il semblerait que le précieux produit de la ruche ne soit pas bénéfique qu’à votre gorge puisque une étude très sérieuse vient de démontrer que le nectar des abeilles pourrait réduire les effets de certains maux liés au tabagisme.

miel lutte tabac

Du miel pour contrer le vieillissement des cellules

Cette bonne nouvelle nous vient d’une étude menée en Malaisie sur 96 personnes réparties en trois groupes distincts ; 32 non-fumeurs et 32 fumeurs à qui l’on a administré du miel chaque jour et 32 fumeurs qui n’ont eux, rien reçu.

Les équipes partaient du principe que le miel permet de lutter plus efficacement contre le vieillissement des cellules induit par les radicaux libres auxquels sont particulièrement exposés les fumeurs. Ce vieillissement les rend entre autre plus fragiles aux affections telles que le diabète et les maladies cardiovasculaires.

Or le miel contient des antioxydants qui permettent de limiter leurs effets alors que la fumée de cigarette tendrait à les accélérer en induisant dans le corps des fumeurs ce que l’on appelle un stress oxydatif.

Trois mois après le début de l’expérimentation, le groupe de 32 fumeurs supplanté en miel avait vu son taux d’antioxydants grimper en flèche alors qu’il était au départ, bien plus bas que celui du groupe de non fumeurs. Ainsi, l’étude conclu en substance que les antioxydants dans le miel des abeilles constitueraient un excellent bouclier contre les radicaux libres responsables de l’accélération du vieillissement de nos cellules.

Les scientifiques précisent également que si ce procédé est bon pour les fumeurs, il l’est aussi pour leur entourage. Les fumeurs passifs comme les conjoints non fumeurs ou les enfants, peuvent donc eux aussi consommer un peu plus de miel, celui ci aura les mêmes effets sur leurs organismes.

Toutefois, n’oubliez pas que la cigarette est également à la source de maladies cardiaques et de cancers contre lesquels le miel ne peut rien faire.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !