Syndrome du bébé secoué : gare aux secousses !

Un homme a été interpelé, puis incarcéré à Brest après le décès de l’un de ses nourrissons, jumeaux, dont le second est gravement blessé. Ils auraient été victimes du syndrome du bébé secoué.

syndrome-bebe-secoue

Le drame s’est déroulé le week-end de la Toussaint. Le bébé, âgé de deux mois et demi est décédé au domicile de ses parents à Brest. Son frère jumeau a été quant à lui gravement blessé, mais il serait hors de danger.

Irrité par les pleurs

D’après les informations issues de l’enquête de la Police, le jeune père, âgé de la vingtaine, aurait violenté les deux bébés, ne supportant pas leurs pleurs. Les traces laissées font penser au syndrome du bébé secoué.

La veille du décès, l’homme avait déjà violenté le premier nourrisson, qui a été conduit par la mère à l’hôpital afin qu’il soit examiné. La garde du second enfant avait ainsi été laissée au père. Le lendemain, ce dernier appelle les secours pour expliquer que le bébé était inanimé. Celui-ci décède quelques heures après avoir été conduit d’urgence à l’hôpital.

Des réactions de violence

Après les premières investigations, le parquet de Brest a fait savoir que « l’autopsie révèle de très fortes suspicions de syndrome de bébé secoué ». Interpellé, le père a reconnu « des gestes inappropriés » tout en contestant les accusations de violences répétitives à l’égard des deux enfants. Toutefois, « plusieurs épisodes de maltraitance sont mis en évidence par l’enquête », d’après le parquet.

L’homme a été incarcéré ce mercredi et est mis en examen pour violences sur mineur, ayant entraîné la mort sans intention de la donner.

Le syndrome du bébé secoué : qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’une condition qui survient lorsque l’enfant est victime de secousses importantes. Son cerveau ne remplissant pas encore complètement sa boîte crânienne, les secousses — volontaires ou involontaires — peuvent causer une projection sur la proie du crâne et entraîner un traumatisme parfois mortel.

es gestes apparemment anodins et sans mauvaise intention peuvent également s’avérer dangereux, comme courir tout en portant son bébé. Vigilance donc !


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !