Des substances chimiques présentes dans 88% des cosmétiques utilisés pour les bébés

Pour la toilette de son bébé on veut bien évidemment utiliser le meilleur et pour cela on fait souvent confiance aux marques qui savent nous rassurer avec des appellations comme « hypoallergénique », « sans paraben » ou encore « sans colorant ».

Pourtant selon une enquête menée par une ONG sur 341 cosmétiques dédiés aux bébés, 299 contiendraient des substances nocives pouvant entraîner des problèmes de santé.

produits cosmétiques bébé

Ils sentent bons et vous faites confiance à votre marque préférée ? Vous avez en plus toute la panoplie : le shampooing, la crème hydratante pour le corps et le visage ainsi que les lingettes. Vous feriez mieux de vous renseigner car selon cette étude, 88% des cosmétiques pour bébé ne seraient pas digne de votre confiance.

En effet la plupart de ces produits contiendraient des substances potentiellement dangereuses et risquant de provoquer des allergies à votre bébé. Qu’ils soient vendus en pharmacie, parapharmacie ou en hypermarché, toutes les marques peuvent être concernées puisque 299 produits sur 341 sont touchés.

Parmi une longue liste de substances nocives concernées en voici quelques unes :

  • Méthylisothiazolinone (MIT) : c’est un conservateur allergisant pouvant provoquer des irritations comme de l’eczéma (risque élevé).
  • Les parfums : ils permettent de dégager une odeur souvent caractéristique à une marque mais ils sont inutiles. Ils peuvent provoquer des allergies (risque élevé).
  • Phénoxyéthanol : il est soupçonné d’être dangereux pour la reproduction, il est souvent présent dans des produits qui ne se rincent pas comme les lingettes (risque élevé).
  • Huiles minérales : elles sont présentes dans les crèmes et les lotions, elles sont issues de la chimie du pétrole et elles peuvent être contaminées par des impuretés (risque modéré).
  • Nanoparticules : ce sont des produits solaires dont les effets ne sont pas encore précisés (risque modéré).
  • EDTA : c’est un agent irritant présent dans les lingettes (risque modéré).
  • Laureth sulfate et lauryl sulfate : ce sont des agents moussants (bain et shampooing) pouvant être irritants (risque modéré).

L’épiderme de bébé étant plus fragile que celui d’un enfant, il faut faire particulièrement attention aux produits utilisés. La meilleure solution reste l’eau et le savon tout simplement et surtout il est important de bien rincer la peau du bébé.

A titre de rappel : En 2013, 60 millions de consommateurs et UFC-Que Choisir avaient déjà pointé du doigt plusieurs marques telles que Pampers, Mixa ou encore Klorane.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !