Star Wars : l’influence de la saga au cinéma et à la télévision en une infographie

Il y a des films comme ça que l’on oublie pas, même sans les avoir jamais vu. C’est le cas entre autre mais en particulier de la saga Star Wars. Cette série incontournable née de l’imagination de George Lucas en 1977 allait changer pour des décennies le cours de l’industrie du cinéma et de la télévision.

influence films star wars

crédit : chud

L’infographie qui va suivre, publiée par le site shutterstock.com avec le concours de PopChartLab.com a souhaité revenir sur l’influence grandissante depuis bientôt 40 ans, de la saga peut-être la plus populaire au monde à la fois sur le genre science fiction, mais également sur le cinéma et le monde de la série tout entiers.

Rappelons à ce propos que le premier volet de l’ère post Lucas, Star Wars : Le Réveil de la Force, sortira en France le 18 Décembre prochain.

Infographic: The Influence of Star Wars on Film and TV

infographie star  wars

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

La première trilogie

Il faut rappeler que Star Wars a été la première trilogie à réellement populariser le genre. D’autres ont ensuite suivi, toutes avec d’énormes succès au box office ; Mad Max, Matrix, The Dark Night, Indiana Jones et Retour vers le Futur en sont d’excellents exemples.

Un monde réel et habité

Star Wars est sans doute l’un des premiers mondes développés pour le cinéma particulièrement riche en détails. Les bâtiments sont occupés, les vaisseaux sont usés, bref l’endroit à tout à fait l’air d’avoir toujours existé.

Des productions comme le 5ème élément, Blade Runner, Alien, Mad Max, The Terminator ou Wall-E se sont particulièrement inspirées de ce concept.

Un personnage central féminin et combatif

La princesse Leia est tout sauf la jeune femme en détresse que l’on a l’habitude de voir jusqu’à lors dans de nombreuses productions cinématographiques.

Son personnage possède ses propres codes et toute une partie du scénario est consacrée à ses actions. Elle ouvrira la voix à d’autres héroïnes comme Ellen Ripley (Alien), Sarah Connor (Terminator), Leeloo(Le 5ème élement), Buffy Summers (Buffy contre les Vampires) ou encore Trinity (Matrix).

Une personnalité propre pour les robots

Depuis Star Wars nous sommes tous capables de prendre fait et cause pour un robot et dans dans n’importe quel film. Dorénavant, certains d’entre eux ont des sentiments et ils le doivent à un certain R2-D2. Souvenez-vous par exemple de Bender (Futurama), Andrew Martin (L’homme bicentenaire), Marvin (Le Guide du Voyageur Galactique) ou Data (Star Trek : La nouvelle génération).

Le cas de Chewbacca

Pionnier s’il en est des personnages qui ne parlent pas, (il grogne) mais qui pourtant occupent une place de premier choix au casting d’un film, Chewbacca ouvrira la voix à bien d’autres rôles du même type ; Groot (les Gardiens de la Galaxie), Harry (Harry et les Henderson) ou Ludo (Labyrinthe).

Les effets au cinéma

Star Wars est l’un des tous premiers films à avoir utilisé des effets spéciaux pour rendre plus crédible et plus réels ses films. Entre la 3D, la go motion, la caméra Dykstraflex créée en 1976 … Autant de technologie que nous avons pu retrouver par la suite dans tous les films du genre ou chez Pixar par exemple.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !