Spotify établit une carte mondiale de ce que vous écoutez

Avec 75 millions d’utilisateurs à travers le monde et plus de 20 millions d’abonnés payant, Spotify est l’une des plus important plateforme de streaming du web.

Le service était donc plutôt bien placé pour réaliser une carte de ce que les internautes préfèrent écouter en fonction de leur localisation à travers le monde.

1 000 villes à travers le globe

Vous êtes curieux de savoir si vos goûts musicaux s’inscrivent dans la tendance du moment ou au contraire de la découvrir à travers les oreilles de millions de compatriotes ?

La pateforme d’écoute suédoise au logo vert, sans doute soucieuse de garder son avance par rapport à d’autres comme Apple Music, fait parler d’elle ces jours-ci avec la présentation d’une carte interactive qui vous permet de vous glisser dans les oreilles de vos voisins et d’obtenir une liste distinctive des écoutes Spotify en fonction des villes.

Pour la faire fonctionner il suffit de cliquer sur l’un des 1 000 points verts (vous pouvez zoomer et dé-zoomer à volonté) ou bien de directement entrer le nom de la ville qui vous intéresse dans le champs de recherche en haut à droite.

Une petite fenêtre s’ouvre et vous donne le lien nécessaire pour profiter de la playlist correspondante. L’entreprise explique :

Qu’entendons-nous par distinctif ? Ces playlists représentent par ville, la musique que les gens apprécient, mais en même temps les titres moins écoutés dans les autres agglomérations. Elles sont donc parfaitement représentatives de ce que les utilisateurs aiment en fonction de leur lieu d’habitation ».

Actualisées deux fois par mois, ces listes d’écoute sont disponibles pour pas moins de 1 000 métropoles partout dans le monde :

Pas de miracle d’originalité

Une fois la playlist de votre ville (si elle figure sur la carte) dévoilée, vous aurez peut-être envie d’en savoir plus sur celles des villes voisines. Pourtant, après un rapide tour d’écoute, on se rend compte que les goûts ne semblent pas être si différents d’un endroit à un autre.

En France des artistes comme Nekfeu, Oli, Lacrim, Booba et Bigflo se détachent clairement et apparaissent un peu partout comme à Strasbourg, Lille, Cean, Nantes, Nancy, Montpellier … Il semble qu’il n’y ait que Paris pour produire un microclimat de sonorités plus électro face à cette relative hégémonie de rap que l’on aurait justement pu imaginer localisée sur la capitale et son alter-ego marseillais.

Cela dit, on peut penser que les sorties en radio et dans les bacs ont une influence sur les résultats en reflétant en partie la curiosité des internautes pour les nouveautés. Il convient donc de nuancer la pertinence des résultats.

Si tout le monde ne va pas se reconnaître dans cette auto programmation, quel est votre cas ? Retrouvez-vous des artistes que vous aimez dans la liste des préférences musicales de votre ville ?


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !