Six mois après les JO de Rio, 10 photos qui montrent des infrastructures en ruine

Six mois à peine après les Jeux olympiques de 2016, plusieurs installations consacrées à l’événement sont dans un état de délabrement.

Depuis la cérémonie de clôture des Jeux paralympiques de Rio, qui se sont déroulés dans la foulée des Jeux olympiques, plusieurs installations sont laissées à l’abandon et se dégradent, faute d’entretien. Le fameux stade Maracanã reste le symbole de ce spectacle de désolation.

Spécialement réaménagé pour accueillir la Coupe du monde de 2014, puis les jeux Olympiques de 2016, le stade se trouve actuellement dans un état inquiétant : des téléviseurs, des lavabos, des câbles et plus de 7 000 sièges y ont été volés en quelques mois. La pelouse quant à elle a complètement dépéri. Même constat pour le centre aquatique qui a coûté quelques 50 millions dans les 10 milliards d’euros d’investissements pour organiser les JO. Pareil pour le parcours de Golf qui est aujourd’hui complètement déserté et ressemble davantage à un champ de ruine.

Ni le comité olympique, ni les gouvernements locaux ne sont prêts pour l’heure à sortir le moindre kopeck pour assurer l’entretien et la sécurité de ces sites. La preuve, depuis la fin des jeux, le stade de Maracanã à lui seul a sur les bras une facture d’électricité impayée de près d’un million d’euros. Le courant y a tout simplement été coupé il y a quelques semaines.

Quelques photos prises entre janvier et février 2017 :

1- Une vue aérienne du stade Maracanã

2- Les tribunes du stade avec des centaines de sièges en moins

3- À l’intérieur du Maracanã

4- Vue aérienne du centre aquatique

5- Le bassin du centre aquatique

6- Un bassin d’entrainement à l’extérieur centre aquatique

7- Vue aérienne du parc olympique de golf

8- De petits gîtes à l’abandon près du parcours de golf

9- L’extérieur de l’Arène Carioca, construite pour les épreuves de basket

10- Vue aérienne générale du parc olympique


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !