Quand un site presque officiel de Nicolas Sarkozy renvoie vers… des nains de jardin

Quelqu’un s'est fait le malin plaisir de détourner un site faisant référence à la candidature de Nicolas Sarkozy. Ce dernier redirige vers une page avec des nains de jardins.

tout-pout-la-france-net

L’ex-président de la République n’a pas perdu un iota de son espoir de réélire domicile au palais de l’Élysée en 2017. On le voyait venir depuis bien longtemps, mais il n’y a désormais plus de doute. Avec son nouveau livre Tout pour la France, Nicolas Sarkozy est depuis quelques jours officiellement dans les starting blocks des  primaires de droite.

Visiblement, son équipe de campagne n’a pas eu la « brillante » idée de réserver tous les noms de domaine pouvant faire référence à son livre ou à sa candidature, mais d’autres l’ont eue.

C’est devenu un classique à l’approche des élections. Des internautes ont pris l’habitude de réserver des noms de domaines ayant un lien avec les candidats, et ce bien avant que les équipes de ces derniers n’y pensent.

En 2011, Hollande2012.fr renvoyait par exemple vers le site lolitique.com, quand Françoisfillon.fr redirigeait vers le site de campagne de Hollande. Cette pratique courante est désignée par le terme cybersquatting.

Cette fois-ci, c’est le nom de domaine Toutpourlafrance.net qui redirige de manière ironique vers une page d’Amazon avec des… nains de jardin.

L’internaute à l’origine de détournement s’en est félicité ce jeudi 25 août par le biais d’un tweet très sobre.

Ce n’est pas tout. Il n’est visiblement pas le seul à s’être adonné à ce jeu. Un autre internaute s’est également approprié le nom de domaine sarkozy2017.com. Ce dernier en ce qui le concerne renvoie vers une page qui fait la part belle aux scandales et casseroles de Nicolas Sarkozy. Là encore, l’équipe autour du candidat n’y avait pas pensé.

nicolas-sarkozy-2017-com

Si on peut se dire qu’il n’est pas évident d’acheter tous les noms de domaine qui peuvent faire référence à un candidat aux élections présidentielles, on se rend quand même compte que ceux dont il est question ici font partie des plus évidents, et pourraient valablement faire office de sites officiels.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !