Sexe : Une étude montre qu’il est bon pour la santé et ne ferait courir aucun risque à votre cœur

Il existe bien une légende qui voudrait que l’on puisse mourir d’un orgasme trop important, d’ailleurs, ne l’appelle t-on pas « la petite mort » ? Pourtant, selon une étude très sérieuse, il n’y aurait aucun lien probant entre le fait d’avoir des rapports sexuels et celui d’être victime d’un arrêt cardiaque.

couple

D’après une étude menée conjointement par plusieurs scientifiques et publiée au Journal of the American College of Cardiologie, il n’est pas nécessaire de ménager votre cœur en diminuant la fréquence de vos rapports sexuels, ce qui est plutôt une bonne nouvelle.

Selon le Dr Dietrich Rothenbacher professeur à l’Institut d’épidémiologie et de biométrie médicale à l’Université d’Ulm en Allemagne :

« Sur la foi de nos données, il paraît très improbable que l’activité sexuelle provoque une crise cardiaque. »

Pour cette étude, 536 personnes entre 30 et 70 ans ayant subi au moins une crise cardiaque dans leur vie ont fourni des informations par le biais d’un questionnaire entourant leur activité sexuelle au cours des 12 mois suivant leur attaque. Les résultats sont les suivants ; 14.9% ne déclarent aucune activité sexuelle, 4.7% affirment avoir eu un rapport par mois, 25% annoncent un rapport par semaine et 55% en compte plusieurs sur le même laps de temps.

Suivis sur une période totale de 10 ans, les 536 participants à l’enquête ne déclarent « que » 100 infarctus ou AVC durant cette période dont aucun selon les chercheurs, ne serait lié à leur vie intime. Du reste seul 0.7% des personnes interrogées déclarent avoir fait l’amour dans l’heure qui a précédé leur crise cardiaque. Enfin, 78% d’entre elles replacent leurs derniers ébats plus de 24h avant.

Le sexe bon pour la santé

D’autres faits scientifiques peuvent être ajoutés à cette étude. Avoir des rapports sexuels réguliers est bon à la fois pour notre santé physique mais aussi pour notre santé mentale, pour preuve ces quelques faits vérifiés :

  • Avoir des rapports sexuels deux fois par semaine libère des anticorps appelés immunoglobulines A qui protège notre corps des infections
  • Faire l’amour stimule une hormone appelée ocytocine qui accroît le niveau d’endorphine présent dans le corps permettant de soulager toutes sortes de douleurs comme les migraines
  • Atteindre l’orgasme permet au cerveau de produire de la sérotonine, une hormone qui contrôle l’humeur en la faisant dans ce cas précis passer au beau fixe
  • Passer 30 minutes sous la couette avec son partenaire brûle 85 calories, une aide précieuse pour garder la ligne

En sommes non seulement le sexe n’est pas dangereux pour votre cœur mais on peut également dire qu’il est bon pour votre santé, alors pourquoi ne pas en profiter ?


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !