Ségolène Royal part en guerre contre le Nutella pour sauver la planète

La ministre de l’écologie Ségolène Royal a un nouveau combat. Après le désherbant Roundup, c’est le Nutella qui est devenu son ennemi. Lundi, elle était l’invitée du Petit Journal de Canal + et lors de l’émission, elle a déclaré que la pâte à tartiner de la marque Ferrero faisait des dégâts considérables.

segolène royal contre nutella

Pendant l’émission, la ministre a fait la promotion de la prochaine COP21, la conférence climat qui débutera en décembre 2015 à Paris sous l’égide de l’ONU. Elle a également déclaré qu’il fallait replanté massivement car la déforestation massive entraînait le réchauffement climatique.

Ensuite elle a mentionné le Nutella en spécifiant « Il faut arrêter de manger du Nutella par exemple parce que c’est l’huile de palme qui a remplacé les arbres. Et donc il y a eu des dégâts considérables. »

Yann Barthès, lui a répondu que le Nutella c’était bon, Ségolène Royal lui a rétorqué « Bah oui mais il ne faut pas. » Les producteurs doivent utiliser d’autres matières premières pour fabriquer leur recette.

La marque a bien évidemment répondu à la ministre via sur son site internet en précisant que l’huile de palme était présente à hauteur de 20% et qu’elle était produite en Malaisie et en Papouasie-Nouvelle Guinée. Le fabricant certifie que sa pâte à tartiner est « certifiée durable ».

Toutefois la fondation de Nicolas Hulot rappelle que l’huile de palme est responsable de la déforestation à 90% en Malaisie.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !