Sécurité routière : dès le 1er juillet, voici ce qu’il ne faut plus faire au volant

La nouvelle réglementation pour la sécurité routière a été votée. Afin de lutter contre les conduites à risques et pour réduire le nombre d’accidents, de nouvelles lois ont été votées et leur mise en application démarre en ce jour.

1er-juillet-interdictions-volant

En plus de modifications au niveau des allocations familiales désormais calculées également sur les revenus, la revalorisation des indemnités chômage, une baisse du prix du gaz et l’interdiction de fumer sur des aires de jeux,  la conduite est sujette à de nombreuses modifications, les voici :

Fumer en voiture

La cigarette devient interdite au volant lorsque des enfants se trouvent dans l’habitacle. Limiter la confrontation des mineurs au tabagisme passif est primordial. Ceci pourrait vous coûter dans les 68 € d’amende.

Le kit-oreillette, la nourriture…

Manger, porter un kit-oreillette ou encore écouter de la musique à un niveau sonore trop élevé sont à proscrire au volant. Tout comme le téléphone, si vous avez la malchance d’être vus en pleine conversation avec votre kit main libre, vous risquez de perdre 3 points sur votre permis ainsi que 135 €. Pourtant, l’oreillette Bluetooth est encore autorisée.

Pour éviter 75 € d’amende, évitez de manger, fouiller dans la boîte à gants ou de vous maquiller. Ces habitudes sont conflictuelles avec l’attention et sont désormais à effectuer à l’arrêt (mais pas aux feux rouges ni dans les bouchons).

Le taux d’alcoolémie revu à la baisse

Le taux d’alcool autorisé, baisse pour les jeunes conducteurs. Les détenteurs d’un permis probatoire verront la limite passer de 0,5 à 0,2 g/L, sous peine de devoir payer 135 € d’amende et se voir retirer 6 points.

Le stationnement

Aussi, les amendes pour stationnements gênants vont augmenter et pas qu’un peu. Pour tout stationnement sur des passages piétons, des pistes cyclables ou autres, vous risquerez une amende pouvant atteindre 135 €, elle qui était cent euros moins élevée auparavant.

Aussi, les tarifs de stationnements se factureront désormais au quart d’heure. Cependant, contrairement à ce que Benoît Hamon entendait, l’UFC que choisir précise que cela ne sera pas bénéfique pour les conducteurs.

Modfication des limitations de vitesse

Au niveau de la route à proprement parler, 81 km de voies verront une baisse de leur limitation de vitesse et passeront de 90 à 80 km/h. Ces tronçons de routes considérées comme à risques concernent la RN7 entre Valence et Crozes-Hermitage, la RN57 entre Vesoul et Rioz ainsi que la RN51 entre Auxerre et Varzy.

Des informations à prendre en note impérativement si vous ne voulez pas démarrer votre été par une mauvaise surprise.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !