Les savons antibactériens bannis aux États-unis car inefficaces, voire nuisibles

La fameuse Food and Drug Administration vient d’interdire 19 substances chimiques utilisées dans la fabrication des savons antibactériens. Ces derniers sont non inefficaces, mais expose également à des risques sanitaires.

savons-antibacteriensLa grande majorité des savons antibactériens (près de 2000) devraient donc être concernés par ces interdictions aux États-Unis. Ils utilisent tous au moins une des substances incriminées. Celles-ci sont bannies parce que présentant non seulement des risques pour la santé, mais étant également inefficaces contre les microbes.

Des études sont menées depuis plusieurs années et les chercheurs sont enclins à affirmer une chose : les savons antibactériens ne sont pas plus efficaces que l’eau et les savons traditionnels pour tuer les microbes. Certains sont d’ailleurs allés jusqu’à montrer que des actifs chimiques présents dans ces produits pouvaient favoriser la destruction des bonnes bactéries au profit de celles nocives.

Après 3 ans d’enquêtes, la FDA (l’autorité américaine pour la nourriture et des médicaments) vient de ficher plusieurs substances chimiques comme étant des perturbatrices endocriniennes. Conséquence, tous les savons antibactériens contenant au moins une de ces substances devront être retirés des rayons des supermarchés aux États-Unis. On parle de près de 2 000 produits.

Parmi les substances pointées du doigt depuis des années par les chercheurs, on retrouve le Triblocarban et le Triclosan. Ces derniers étaient déjà accusés d’être des perturbateurs hormonaux. C’est ce qu’a confirmé Janet Woodcock, directrice du Centre de la FDA pour l’évaluation et la recherche sur les médicaments : « Certaines données suggèrent que des ingrédients antibactériens peuvent faire plus de mal que de bien sur le long terme. »

D après elle, « Les consommateurs peuvent penser que les savons antibactériens sont plus efficaces pour prévenir la propagation des germes, mais nous n’avons aucune preuve scientifique qu’ils sont mieux que le savon ordinaire et l’eau« .

Pour finir, précisons qu’en dehors des savons antibactériens, les interdictions ne concernent pas d’autres types de produits contenant certaines de ces substances : les cosmétiques, les mousses à raser, tout comme certains dentifrices. Les gels désinfectants et lingettes désinfectantes ne sont également pas concernés pour le moment.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !