Pour vivre plus longtemps, pensez cuisine japonaise mais oubliez les sushis

On ne compte plus les articles qui se succèdent autour du « miracle d’Okinawa ». Tandis que la concentration de personnes centenaires ou plus y est infiniment plus élevée qu’ailleurs, de nombreux chercheurs se sont penchés sur le régime alimentaire des habitants de cette île.

Une nouvelle étude publiée le 22 Mars semble elle aussi étayer l’hypothèse selon laquelle manger japonais permettrait d’accroître sa longévité.

repas japonais suchi

Manger japonais oui, mais pas que des sushis

Vous adorez les sushis, vous en commandez régulièrement chez votre traiteur et vous tentez par tous les moyens de convertir vos amis à cette nouvelle culture culinaire ?

C’est très bien, mais sachez que la cuisine du Japon recèle bien des secrets et des richesses que les bars à sushis ne nous ont pas apporté. Et si la cuisine du pays du soleil-levant est réputée être bonne pour la santé, il faut toutefois creuser un peu plus pour bénéficier de ses bienfaits.

Pour en savoir plus, une récente étude menée au Japon sur 36.624 hommes et 42.920 femmes âgés de 45 à 75 ans, a comparé leurs habitudes alimentaires quotidiennes avec les recommandations émises par l’état autour de la nutrition.

guide repas japonaisCelui-ci décrit de façon imagée la ration journalière idéale pour être en bonne santé en utilisant un graphique formé d’une pyramide inversée ; un maximum d’eau ou de thé, 5 à 7 portion de « graines » comme le riz ou les nouilles, 5 à 6 portion de légumes, 3 à 5 portions de poisson de viande ou d’œuf, 2 portions de fruits et 2 portions de produits laitiers.

De leur côté, les participants à l’étude tous exempt de maladie cardiovasculaire ou de cancer ont scrupuleusement répondu à différents questionnaires. Au bout d’une période de quinze années, ceux qui avaient le mieux suivi les recommandations avaient vu leur espérance de vie augmenter de 15%.

Les conclusions des scientifiques sont donc les suivantes ; le principal atout de la cuisine nippone est la consommation d’aliments très énergétiques mais pauvres en calories du type algues, graines, céréales complètes, œufs, fruits, légumes et poissons frais.

Tout le reste et spécialement les produits riches ou gras, l’alcool et les viandes sont aussi utilisés mais de façon exceptionnelle.

Les prétendus bienfaits des sushis sont donc à rechercher ailleurs. En effet, la salade de chou couramment servie dans les restaurants est bien souvent riche en sucre à cause de la sauce qui s’y trouve incorporée. Ajoutez à cela les poissons cru mais pollués à l’image des océans par de nombreux métaux lourds comme le mercure et vous n’aurez plus tellement envie de courir chercher vos sushis tous les midis.

boite repas

À la place pensez plutôt à piquer la boîte à goûter de vos enfants. On en fait de très jolies aujourd’hui que vous pourrez facilement remplir avec quantité d’aliments frais, de légumes, de fruits et même de tofus grillé.

Et n’oubliez pas, pour perdre du poids avant l’été le mieux serait de moins manger. Alors profitez-en pour prendre soin de votre santé.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !