Revenu universel : les Français ne sont pas séduits par l’idée

L’idée d’un revenu universel dont pourrait bénéficier tout le monde, sans condition de ressources, semble ne pas être du goût de la plupart des Français.

revenu-universel-750-euros-660x440

Un revenu minimum situé entre 500 et 1000 euros par mois et garanti pour tout le monde, travailleurs ou non et sans condition de ressources. Cette idée semble avoir tout pour séduire. Pourtant, un sondage d’Odoxa publié ce jeudi montre que la majorité des Français y sont opposés.

59 % des sondés estiment en effet que ce ne serait pas une « bonne» mesure et 62 % qu’elle ne serait pas « juste ». Pour 67 %, elle est jugée pas « réaliste ».

Il y aura peut-être une phase d’expérimentation

Il y a quelques jours, une mission d’information du Sénat avait préconisé une phase test du revenu universel fixé à 500 € et qui s’étendrait sur trois ans. Cette expérimentation devrait concerner un échantillon de 20 000 à 30 000 personnes âgées entre 18 et 65 ans.

L’objectif de cette phase est de d’évaluer les effets du revenu universel, notamment sur la lutte contre la pauvreté, l’insertion dans l’emploi, et son impact en général sur la vie des populations cibles.

Une société d’assistés

L’instauration d’un revenu universel « créerait une société d’assistés ». C’est l’avis de 64 % des personnes interrogées par Odoxa. Pour elles, cette mesure « incitera les Français à ne plus travailler et à se contenter de leur revenu universel ». Dans le même temps, 85 % affirment qu’ils travailleraient « tout de même pour gagner plus d’argent parce qu’ils ne s’imaginent pas ne pas travailler ».

Le revenu universel est l’une des mesures les plus débattues par les candidats à la présidentielle de 2017, dont certains le proposent sous des formes différentes. 60 % des Français la considère comme provenant de la gauche, d’après ce sondage qui a été réalisé par internet auprès de 974 personnes âgées de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !