Retour vers le futur : La critique du Libération du 30 octobre 1985 fait le buzz

Descendu en flèche par un critique du journal Libération quelques mois après sa sortie au cinéma en 1985, Retour vers le Futur a pourtant été suivi de deux suites vues par des millions de personnes, pour devenir même une trilogie mythique et intemporelle. Aujourd’hui, la saga est d’ailleurs considérée comme culte et incontournable par les fans et les critiques de cinéma.

On se demande alors comment Louis Skrorecki, qui avait rédigé ce papier acerbe et qualifié le film de « consternants navets » et son réalisateur Robert Zemeckis de « prétendant idéal au titre de Tavernier américain », avait pu écrire de telles choses. Ce n’est donc par un hasard si l’article du 30 octobre 1985, qui a ridiculisé Retour vers le Futur, est repris partout sur internet et les réseaux sociaux, comme un pied de nez à l’auteur de cet article.

liberation retour vers le futur

Libération a néanmoins orchestré sa parade en republiant une critique publiée quelques mois plus tôt, au moment de la sortie du film, et qui avait été beaucoup plus positive au sujet de l’œuvre produite par Steven Spielberg.

Des gags poilants […] un honnête tourbillon de rigolade

La première critique publiée par Libération et écrite de la main de Gérard Lefort parlait d’un « film de chouchou, premier de la classe et particulièrement surdoué pour ratisser tous azimuts ». Il écrivait alors que Retour vers le futur était composé de « gags poilants qui valaient bien le déplacement ». Tout cela est bien loin de la sévérité des mots de Louis Skrorecki à l’encontre du film de Spielberg, Frank Marshall et Kathleen Kennedy, tous trois producteurs.

Et vous, quel est votre sentiment par rapport à cette trilogie vieille de près de trente ans ?


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !