Rémi Gaillard accusé de banaliser les agressions sexuelles, répond à la polémique

Le dernier gag de Rémi Gaillard baptisé « Dog » fait un carton. Celui-ci a enregistré 3 millions de clics en 4 jours seulement. Déguisé cette fois en chien, l’humoriste s’en donne à cœur joie dans son jeu préféré, c’est-à-dire embêter les gens mais une séquence à particulièrement fait couler de l’encre.

remi gaillard dog

Le clip commence tranquillement avec Rémi déguisé en chien qui se retrouve abandonné par son maître. Il accumule ensuite les bêtises en embêtant un golfeur, puis il trouve un os dans un cimetière. Rien de bien méchant jusque la, ensuite le chien se retrouve sur la plage où il commence par faire semblant d’uriner sur une femme puis c’est le drame.

On arrive en effet à la séquence qui fâche de nombreuses personnes, Rémi mine un acte sexuel avec une femme à quatre pattes qui remet sa serviette de plage en place. Aïe c’est le dérapage…

Résultat depuis quelques heures, l’humoriste en voit de toutes les couleurs sur les réseaux sociaux. Audrey Pulvar a commenté la vidéo sur sa page twitter « Les cons, ça ose tout. Alors les sombres connards… »

Rémi Gaillard a bien évidemment répondu à la polémique, il se dit « désolé » pour ceux qui ont pensé à une banalisation des agressions sexuelles dans sa vidéo Dog. Il est bien déçu que son message principal ne soit pas lui commenté et soit passé au second plan. Pour lui « Dog » avait avant tout pour but de dénoncer les abandons des animaux durant les vacances d’été.

Il a conclu dans cette vidéo dans laquelle on le voit déguisé en chien et pendu à une horloge, pour lui le temps presse car l’été arrive et les abandons vont encore augmenter.

Si vous n’avez pas encore découvert la vidéo « Dog » la voici juste en-dessous :

https://www.youtube.com/watch?v=yfUflij74P4


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !