Comment réduire votre taux de cholestérol de manière naturelle ?

Un Français sur trois a trop de cholestérol. Avec les problèmes de santé qui peuvent en découler, il est essentiel de maintenir un niveau en dessous des seuils considérés comme critiques. Voici comment y parvenir de manière naturelle.

Tout d’abord, une étude réalisée sur 9 000 patients européens a montré qu’un taux de mauvais cholestérol (LDL) réduit à un niveau de 81 grâce à de fortes doses de médicaments statines (anti-cholestérol) faisait baisser considérablement les risques d’événements coronariens majeurs (crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux). Les risques étaient bien moins élevés comparativement aux patients qui avaient réduit leur niveau de LDL à 104, grâce à un traitement de statine suivant les doses habituelles.

Cette étude permet de constater l’efficacité des traitements à base de médicaments statines, destinés à faire baisser les taux de graisses, dont les triglycérides et le cholestérol. Elle souligne par ailleurs que des doses importantes de ces médicaments contribuent à engendrer de nombreux effets secondaires tels que des douleurs musculaires, la perte de mémoire et un niveau élevé des enzymes hépatiques.

C’est pour cette raison que les moyens naturels et alternatifs sont importants pour compléter les traitements habituels prescrits aux patients, dont ceux souffrant des maladies cardio-vasculaires. Dans une démarche de prévention, ces moyens sont également recommandés aux personnes « saines ».

Commencez par un régime approprié

  • Limitez les aliments riches en acides gras saturés. Autrement dit, privilégier les graisses végétales au détriment des matières grasses animales (bœuf, porc, agneau, veau, chèvre).
  • Naturellement, l’une des précautions qui coulent de source consiste à limiter les aliments les plus riches en cholestérol : huile de palme, jaune d’œufs, beurre, mayonnaise…
  • Consommez les fibres alimentaires : légumes, céréales complètes et les fruits, sans oublier l’avoine qui est riche en fibres bêta-glucane, efficace pour détruire le cholestérol dans le sang.

Et pour finir, n’oubliez pas de faire la part belle à ces aliments aux effets positifs sur la diminution des mauvais cholestérols : l’avocat, l’ail, l’avoine, la pomme, le thé vert et la fleur de pissenlit en tisane.

L’importance des activités physiques

L’augmentation de l’activité physique est associée à une réduction de la mortalité par cardiopathie coronarienne (crises cardiaques et accidents vasculaires cérébraux).

Dans une étude australienne publiée en août 2012 dans la revue BMC Public Health, des chercheurs ont montré que combiner des exercices aérobies (cardio) et d’endurance était le meilleur programme pour réduire le risque de maladies cardiovasculaires. Ils ont constaté que pratiquer les deux types d’exercice conférait de plus grands avantages pour la perte de poids, la perte de graisse et pour la santé cardiorespiratoire.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !