Redevance télé : les députés rejettent son passage à 139 € en 2017

Le gouvernement souhaitait une augmentation de 2 € de la contribution à l'audiovisuel public (redevance télé), mais les députés veulent limiter la hausse à 1 €.

redevance-tv

Dans son projet de loi de finance 2017 dévoilé en en septembre, le gouvernement tablait sur une augmentation de 2 € pour la redevance télé l’année prochaine, soit la hausse indexée à l’inflation, majorée d’un euro exceptionnel.

Après des débats houleux en fin de semaine dernière, les députés ont finalement adopté un amendement supprimant cette hausse supplémentaire afin « de ne pas alourdir la charge fiscale sur les foyers français ».

En 10 ans, le montant de la redevance télé a connu une importante augmentation, passant de 116 euros en 2007 à 125 euros en 2012. Depuis 2009, l’augmentation est automatique, car indexée sur l’inflation. C’est à ce titre qu’elle devait normalement passer de 137 à 138 € l’année prochaine, mais le gouvernement prévoyait 1 € de plus.

Le budget exercice 2017 sera définitivement adopté en décembre. Si aucun autre amendement du projet n’est adopté sur cette question, la redevance télé sera de 138 € en 2017 pour la métropole et à 88 euros pour l’outre-mer.

Payée par 27 millions de français

Cette contribution compte pour 85 % des ressources de l’audiovisuel public, principalement du groupe France Télévision (France 2, France 3, France 5, France 4, France Ô…) qui bénéficie d’un peu plus de 60 % de ces redevances. Un peu moins de 20 % vont à Radio France, et le reste à Arte et à France Médias Monde (RFI, France 24, MCD).

La contribution à l’audiovisuel public est payée par 27 millions de contribuables, ceux qui sont imposables à la taxe d’habitation et qui possèdent au moins un poste téléviseur ou tout dispositif assimilé permettant la réception de la télévision (sauf, pour l’instant, un ordinateur permettant de la regarder).


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !