Rebondissement : Zone Téléchargement est de retour et fonctionnel !

La gendarmerie avait remporté une bataille, mais il semble que la guerre soit encore loin d’être terminée. Alors qu’on le croyait mort, Zone Téléchargement vient de renaître de ses cendres.

Et cette fois-ci, il ne s’agit pas d’une coquille vide puisque tous les liens de téléchargement sont fonctionnels. On se souvient en effet que le site était réapparu quelques heures à peine après avoir été fermé par la gendarmerie nationale. Mais les utilisateurs avaient eu la désagréable surprise de constater que le service DL Protect était hors d’usage, rendant impossibles les téléchargements.

Un message posté sur la page Facebook de ZT nous apprend que le site est de nouveau en ligne, mais cette fois sur une autre adresse. Par ailleurs, une alternative à DL Protect est désormais en service, permettant à nouveau d’effectuer des téléchargents.

Chose étonnante, le message apparu sur la page est signé du « Staff ZT ». Si vous suivez les développements de cette affaire depuis le début, vous sauriez que les administrateurs du site avaient été mis aux arrêts il y a quelques jours. Il semblerait donc les autorités soient encore loin d’avoir démantelé tout le réseau.

Le nouveau site (zone-telechargement.ws) est une copie conforme de l’ancien, reprenant donc la même apparence et la même arborescence. Nous ignorons pour le moment si l’intégralité de l’ancien catalogue est toujours disponible, mais cela semble être le cas puisque quelques jours plus tôt, les administrateurs annonçaient à travers un autre message qu’ils étaient à pieds d’œuvre pour récupérer une copie de la base de données du site. La démarche a donc vraisemblablement abouti.

Reste maintenant à savoir pendant combien de temps le nouveau site sera accessible, car on imagine que la SACEM et les gendarmes du C3N ne resteront pas les bras croisés face ce nouvel affront. Le jeu du chat et de la souris va donc sans doute se poursuivre. Mais si on devait s’en tenir à de précédents cas comme celui du célèbre site « The Pirate Bay », ce genre de confrontation est souvent difficile à remporter par les autorités.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !