Pour quelle raison perd-on l’équilibre une fois alcoolisé ?

Peut-être l’avez-vous expérimenté récemment puisque le dernier week-end n’est pas loin, ou peut-être vos souvenirs sont-ils plus anciens, toutefois rappelez-vous comme il est parfois difficile de tenir debout avec un peu trop d’alcool dans le sang.

Il n’est d’ailleurs pas nécessaire d’avoir vraiment beaucoup bu pour ressentir de la difficulté à aligner correctement un pied devant l’autre. Sensation d’ailleurs exacerbée au moindre mouvement un peu trop brusque.
Mais alors pourquoi a t-on tendance à tomber plus facilement quand on est bourré ?

verre alcool equilibre

L’oreille interne, organe régulateur de notre stabilité

Alors voilà, vous avez un peu abusé de l’apéritif, puis du vin au repas, puis après du digestif donc vous avez décidé de rentrer à pieds, ce qui est une sage décision.

Toutefois, à peine le chemin du retour entamé, la route devient sinueuse et au moindre mouvement incontrôlé vous tombez lamentablement.

Il s’agit en réalité d’un mauvais tour que vous venez de jouer à votre oreille interne, véritable régulateur de votre stabilité, en lui faisant absorber plus ou moins directement de l’alcool.

À l’intérieur de notre oreille se trouvent des cils qui baignent dans un environnement mi liquide mi gélatineux. En relation directe avec le cervelet, ce sont eux qui envoient le signal à nos muscles de réagir en urgence lorsqu’un obstacle provoque notre chute.

Or, l’alcool modifie la consistance de cette structure gélatineuse si particulière en lui faisant littéralement faire des vagues. C’est ce phénomène qui provoque la sensation de perte d’équilibre.

Au delà de ça, les molécules d’éthanol se fixent sur certains récepteurs du cerveau provoquant en plus de la perte d’équilibre, un défaut de coordination des gestes particulièrement handicapant. D’après Mickael Naassila, directeur de l’unité de recherche sur l’alcool et les pharmacodépendance d’Amiens :

“L’endolymphe, le liquide dans lequel baignent les cellules ciliées est moins dense (sous entendu après absorption d’alcool). Les mouvements sont exagérés et surcompensés”

Voilà donc pourquoi en essayant d’embrasser la fille de vos rêves après une soirée bien arrosée vous êtes non seulement capable de lui écraser le nez avec un mouvement incontrôlé, mais en plus de lui tomber dessus en vous penchant en avant.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !