Projet Hyperloop : Le train supersonique de Space X prend forme

Il existe des hommes créatifs qui vont au bout de leurs projets. C’est le cas d’Elon Musk qui avec Paypal, Space X et Tesla Motors est présent sur tous les fronts de l’innovation. Le train supersonique baptisé Hyperloop qu’il dévoilait en 2013 pourrait d’ailleurs bientôt bénéficier d’une première phase d’essai.

projet hyperloop space x

Hyperloop est un pur concentré de technologie. Très silencieux et totalement écologique, peu coûteux et avec une faible demande en énergie ce train du futur est surtout prévu pour être deux fois plus rapide qu’un avion et propulser ses passagers à environ 1300 km/h.

Grâce à lui on pourrait ainsi parcourir la distance Paris – Marseille en 40 minutes.

Le moyen de locomotion du futur

En 2015, tous les moyens de locomotion ont besoin d’une grande quantité d’énergie pour fonctionner. Qu’il s’agisse de la voiture avec le pétrole, de l’avion avec le kérosène ou du train avec l’énergie nucléaire, l’industrie a encore de gros progrès à faire.

En 2013, Elon Musk et Space X publiaient un rapport de 58 pages dans lequel l’entreprise décrivait sa vision du déplacement du futur.

Il y est question d’un train aux lignes aérodynamiques qui fonctionnerait grâce à un tunnel maintenu par des pylônes et dans lequel il serait projeté grâce à la pression de l’air à une vitesse avoisinant les 1300 km/h. Ce que nous connaissons aujourd’hui sous le nom de wagon serait alors une capsule qui pourrait contenir jusqu’à 30 passagers.

tubes hyperloop space x

hyperloop space x

capsule hyperloop space x

capsule interieur hyperloop space x

crédit : space x

Des plans libres à exploiter

Visionnaire et original peut-être, là où d’autres auraient choisi de verrouiller leur invention, le patron de Space X à préféré ne pas déposer de brevet et ainsi permettre à celles des entreprises qui voudraient s’en emparer de le faire.

Et les choses n’ont pas traîné ; Hyperloop Transportation Technology a été créé tout spécialement par Dirk Ahlborn pour s’investir entièrement dans le projet d’Elon Musk.

L’entrepreneur était présent au « World Forum for Responsible Economy » à Lille du 20 au 22 Octobre dernier pour annoncer les tous premiers essais de ce train que nous souhaiterions voir rapidement se développer :

« Nous allons commencer en 2016 la construction d’un premier tronçon test à Quay Valley en Californie, sur 8 kilomètres. Ce premier essai ce fera aux États-Unis car nous avons accès au terrain. Mais à terme, la première ligne Hyperloop pourrait naître n’importe où dans le monde. Nos marchés cibles sont la Chine, l’Inde, l’Indonésie, Singapour, le Moyen-Orient et l’Afrique. »

https://www.youtube.com/watch?v=haJD6gPZwGo


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !