Prime d’activité : Vous avez peut-être touché moins que prévu, mais savez-vous pourquoi ?

Il y a quelques jours, vous avez peut-être reçu votre premier versement de la toute nouvelle prime d’activité en vigueur depuis le 1er Janvier.

Pourtant, certains ont eu la désagréable surprise de constater que le montant reçu était plus faible que prévu. Pourquoi ? Quels sont les critères qui déterminent le montant de la prime d’activité ?

euros prime activite

Différents critères pris en compte pour le calcul de la prime d’activité

Au moment où vous avez effectué votre simulation sur le site de la CAF ou de la MSA, le montant théorique de votre prime d’activité s’est affiché sur votre écran en même temps que la confirmation de votre prochain versement.

Pourtant sur votre compte en banque le montant diffère ; c’est peut-être que vous aviez oublier de mentionner certains revenus lors de votre calcul.

En effet la prime d’activité qui remplace la prime pour l’emploi et le RSA activité se calcule à la fois en fonction de vos revenus, mais également de la composition de votre foyer.

Différentes sources de revenus entrent donc dans son calcul :

  • Revenus professionnels issus du salaire des salariés et des revenus pour les travailleurs indépendants
  • Prestations sociales à savoir allocations logement APL, ALS, ALF et les allocations familiales comme la Paje
  • Revenus de remplacement comme les indemnités de congés maternité/paternité, le chômage, la pension de retraite
  • Autres revenus imposables comme les pensions alimentaires, les revenus du patrimoine et des capitaux

Il existe donc différentes variables d’ajustement toutes déterminantes dans le calcul de vos droits à la prime d’activité.

Ainsi, un célibataire qui travaillerait à temps plein et au SMIC toucherait un peu plus de 130 euros par mois de prime d’activité. Une mère isolée avec un enfant qui elle travaillerait à temps partiel toucherait 220 euros par mois.

Un couple avec deux enfants dont un parent travaille à temps plein au SMIC et l’autre à mi-temps, atteindra 230 euros mensuels de prime.

N’oubliez pas d’ailleurs, même si votre foyer n’est composé que d’un allocataire inscrit à la CAF, que les couples mariés, pacsés mais aussi les concubins doivent déclarer leurs revenus sans oublier ceux de leur conjoint.

Si comme plus de 3 millions de Français vous n’avez pas encore fait votre demande rendez-vous sur le site de la CAF ou de la MSA, les barèmes sont les suivants :

  • 1 500€ pour un célibataire
  • 2 200€ pour un couple sans enfant avec un seul revenu
  • 2 200€ pour un parent isolé avec enfant à charge
  • 2 900€ pour un couple avec deux enfants et deux revenus

À noter que les travailleurs indépendants peuvent eux aussi bénéficier de la prime. Toutefois, leur chiffre d’affaires annuel ne doit respecter certaines limites :

  • 82 200€ pour les commerçants
  • 32 900€ pour les professions libérales comme pour les artisans

Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !