Astronomie : de l’alcool et du sucre découverts sur la comète Lovejoy

Au rythme où vont les choses, nous serons bientôt en mesure d’en savoir un peu plus à propos des origines de la vie sur Terre. En effet, une équipe de chercheurs français vient d’annoncer avoir fait la découverte de molécules organiques complexes durant l’étude de la comète Lovejoy.

Qu’entend-on réellement par molécules organiques complexes ? C’est grâce à un radiotélescope de 30 mètres de diamètre installé dans la Sierra Nevada aux États-Unis qu’une équipe de scientifiques a pu formellement identifier ce qu’elle soupçonnait déjà, la présence de sucre (le glycolaldéhyde) et d’alcool éthylique sur une comète.

comete

Un début d’explication pour les origines de la vie sur Terre ?

Si cette découverte est majeure en ce qui concerne la compréhension de la vie sur Terre, ce n’est pourtant pas la première fois que de telles traces sont répertoriées aux confins de l’espace. Déjà sur la comète Tchouri, de l’éthanol avait été relevé par la sonde Rosetta mais sans que cela n’ait pu être finalement avéré.

Pourtant, si dérisoire que cela puisse paraître, le fait de découvrir à la fois des sucres simples et de l’alcool sur une comète pourrait selon certains, apporter un début d’explication aux origines de la vie sur Terre.

Une théorie voudrait en effet que ce soit une de ces météores qui, en entrant en collision avec la planète Terre, ait pu laisser derrière elle le matériel organique nécessaire à l’apparition des premières bactéries.

Alors que Lovejoy ou C/2014 Q2 de son nom scientifique était visible à l’œil nu au mois de Janvier 2015 à la manière de la pluie d’étoiles filantes de la semaine dernière, il faudra tout de même attendre 8 000 ans afin qu’elle ne repasse à portée de nos télescopes.

Espérons que d’ici là la NASA ait réussi à aller sur Mars et que nous ayons résolu une partie de nos interrogations quant aux prémices de ce qui est devenu la vie humaine sur Terre.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !