Préparez-vous à vivre la 6ème extinction de masse qui selon les scientifiques, a déjà commencé

Notre planète Terre est en proie à de nombreux soucis, entre la pollution, le réchauffement climatique et la biodiversité qui s’éteint il se pourrait même que l’homme disparaisse un jour. Mais avant ça, il devrait assister à la 6ème extinction massive de vie sur la planète.

Des chercheurs de l’Université de Stanford aux États-Unis estiment que nous devrions bientôt faire face à ce qui devrait être la pire crise écologique depuis la disparition des dinosaures et si nous avons déjà commencé à en ressentir les effets dévastateurs, le pire semble être à venir.

L’interdépendance des espèces

C’est un équilibre parfait qui règne -ou régnait- sur notre planète depuis des millions d’années. Chaque animal, chaque plante qui existe agit pour lui et pour les autres. L’interdépendance et la biodiversité font que tous les êtres vivants sont indispensables et surtout aux êtres humains.

Le meilleur exemple est celui des abeilles qui nous rendent le plus immense des services. L’homme doit être conscient que sans l’abeille tous les végétaux disparaîtront, car c’est elle et elle seule qui permet la reproduction de milliers d’espèces de végétaux, dont les fruits et les légumes.

abeille

Pourtant, comme tant d’autres, l’homme est en train de tuer massivement les abeilles par l’utilisation généralisée de pesticides dans ses cultures. Jamais les espèces mammifères ne se sont éteintes aussi vite, leur disparition est 15 à 100 fois supérieure à ce qu’elle devrait être et le phénomène ne fait que croître.

Selon le chercheur Paul Ehrlich « nous scions la branche sur laquelle nous sommes assis » en agissant ainsi. Il faut comprendre que pas moins de 41% des amphibiens, 25% des mammifères et 13% des oiseaux sont aujourd’hui gravement menacés de disparition.

especes animales menacees

source : naturealerte

Il nous suffirait pourtant d’une prise de conscience collective pour espérer stopper ce massacre.

Les causes sont simples à identifier et il est peut-être encore possible de les désamorcer, mais pour combien de temps ? L’introduction d’insectes invasifs qui détruisent les récoltes et se reproduisent là où ils ne sont pas adaptés, le dioxyde de carbone rejeté massivement et en permanence qui créé le réchauffement climatique et ses effets dramatiques, les pesticides qui tuent les abeilles et rendent les humains malades …

La liste n’est malheureusement pas exhaustive et les scientifiques pas vraiment optimistes.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !