La première ministre norvégienne joue à Pokémon Go en plein débat parlementaire

La première ministre norvégienne a été prise en flagrant délit en train de jouer à Pokémon Go lors d'un débat au parlement.

premiere-ministre-pokemon-go

Ce n’est plus un secret que Erna Soldberg est une grande fan de Pokémon Go. Il y a quelques semaines, au cours d’un voyage officiel en Slovaquie, elle n’a pas hésité à prendre une pause pour « faire éclore des œufs à 10 km », chose qu’elle a avouée aux journalistes.

Ce mardi, la première ministre a récidivé, et cette fois, elle a été photographiée alors qu’elle de jouait à Pokémon Go en plein débat parlementaire. Inutile d’en faire toute une histoire, Erna Soldberg est une Geek, et elle l’assume.

On la connaissait depuis longtemps pour être une fidèle de Candy Crush. Mais à la sortie de Pokémon Go cet été, elle avait expliqué avoir eu l’idée de tester le jeu « au lendemain d’une question d’un journaliste lui demandant si elle y jouait ». Et apparemment, elle est depuis devenue une grande fan.

Le parlement norvégien doit être un sacré coin pour les joueurs de Pokémon Go. En août dernier, une autre femme politique, députée et chef du parti conservateur de Norvège (Høyre), avait également été surprise en train de jouer au jeu au cours d’un débat sur la sécurité nationale.

Trine Skei Grande n’a pas hésité à défendre la première ministre, avec humour, dans un message posté sur Twitter : « Erna Solberg a entendu ce que je disais. Nous les femmes, sommes capables de faire deux choses en même temps »

La ferveur autour de Pokémon Go a beau refroidir depuis plusieurs semaines, il n’en demeure pas moins le jeu le plus populaire dans l’univers de mobiles à l’heure actuelle. Et apparemment, il jouit d’une bonne côte auprès des femmes politiques norvégiennes.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !