Pourquoi est-il déconseillé d’utiliser son smartphone au lit ?

Le téléphone portable a révolutionné les modes de communication jusqu’à devenir, sous sa forme actuelle du smartphone, un outil pour accéder à l’information instantanée.

Si cet appareil connecté fournit une grande assistance dans de très nombreuses circonstances, il peut aussi engendrer certains effets indésirables quand il est utilisé à outrance, et tout particulièrement quand on s’en sert au lit avant de s’endormir.

dormir pres smartphone

Stress, anxiété et troubles du sommeil : Effets indésirables de l’utilisation nocturne du smartphone

Permettant théoriquement d’être constamment joignable, constamment connecté à internet et aux autres, le smartphone produit parfois des dépendances se manifestant par un besoin incoercible voire monomaniaque d’utiliser son téléphone intelligent sans arrêt. Et dans les cas les plus extrêmes, une privation de l’objet fétiche peut entraîner des troubles comportementaux sévères et une anxiété incontrôlable. Il s’agit d’ailleurs d’une véritable phobie, la nomophobie, un néologisme inventé pour décrire la peur démesurée d’être privé de son smartphone, même pour quelques petites minutes.

En ce qui concerne l’usage du smartphone avant de se coucher, qui n’est pas que le fait des nomophobes, celui-ci n’est pas franchement recommandé. Non seulement le contraste entre la lumière de l’écran et l’obscurité ambiante de la chambre (quand on éteint la lumière ou qu’on la tamise, bien sûr) excite le cerveau à un moment où il doit en théorie se reposer, mais ce sont aussi et surtout les émissions électromagnétiques du smartphone qui perturbent le sommeil, car elles modifient la structure biologique du repos nocturne.

Outre les troubles du sommeil, des chercheurs ont remarqué qu’une utilisation excessive du smartphone peut aussi générer des risques plus élevés que la moyenne de développer une dépression ou des symptômes anxieux et dépressifs. Chez certaines personnes, le fait de se sentir obligé de répondre à chaque sollicitation de ses contacts (appels, sms, etc.) s’apparente même à un sentiment de stress intense, lui aussi facteur de dépression.

  • Conclusion : il vaut mieux éteindre son smartphone avant d’aller au lit.

Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !