Elle porte plainte contre ses parents pour avoir posté ses photos d’enfance sur Facebook

Une jeune autrichienne de 18 ans poursuit ses parents parce qu'elle leur repproche d'avoir publié des centaines de photos de son enfance sur Facebook.

facebook

Publier des photos d’amis ou de proches sur Facebook, c’est quelque chose qui est très courant sur le réseau social. Mais les parents de cette adolescente seraient allés trop loin d’après elle, ce qui ne lui a laissé aucun autre choix que de les poursuivre en justice.

Plus de 500 photos de son enfance

Selon la victime, ses parents lui ont rendu la vie impossible en l’exposant sur le réseau social, notamment à travers des photos d’elle assez gênantes. Interrogée par un journal local, elle n’a pas été très tendre avec ses géniteurs : « Ils n’ont eu aucune honte ni aucune limite et se fichaient que je figure assise aux toilettes ou allongée nue sur mon lit de bébé. Toutes les scènes étaient photographiées et rendues publiques ».

D’après son avocat, pas moins de 500 photos d’elle ont été publiées sur le réseau social pendant plusieurs années, alors qu’elle était encore mineure. Elle demande à ses parents de retirer les photos, mais ces derniers lui opposent un refus catégorique, la mettant même au défi de les poursuivre.

C’est ce qu’elle a fini par faire : « J’en ai marre de ne pas être prise au sérieux par mes parents ». Le procès devrait avoir lieu en novembre.

Que prévoit la loi en France ?

En Autriche, la loi est moins stricte qu’en France en matière de vie privée. Éric Delcroix, spécialiste du web et de l’identité numérique, interrogé il y a quelques mois par Le Figaro anticipait déjà ce genre de procès. Pour lui, d’ici quelques années, des enfants pourraient poursuivre leurs parents « pour avoir publié des photos d’eux lorsqu’ils étaient plus jeunes ».

Pour ce genre de cas, la loi française prévoit jusqu’à un an d’emprisonnement et 45 000 euros d’amende.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !