Porno : 4 pratiques à ne pas forcément reproduire au lit

Si la pornographie et plus particulièrement les films porno sont de moins en moins considérés comme un tabou quand il s’agit de les regarder, faut-il vraiment faire le lien entre la sexualité qu’ils mettent en avant et notre intimité au quotidien ?

En Arkansas, plusieurs chercheurs se sont posés des questions à propos de l’impact de la pornographie sur notre vie sexuelle, et ce n’est pas forcément joli joli.

dispute couple

De l’effet limitatif de la pornographie

Alors que la pornographie est souvent synonyme de liberté sexuelle et de plaisir décuplé, il semble qu’elle n’ait pas forcément la même influence dans la réalité. Pour Ana Bridges chercheur en psychiatrie, si dans certains cas la pornographie peut avoir des effets bénéfiques et contribuer à élargir les horizons de ceux qui la consomment, elle peut aussi se révéler restrictive ; explications.

Le déroulement d’un film pornographique serait toujours à peu près le même et c’est bien à cause de celui ci que le docteur évoque un effet limitatif pour les couples ou les personnes qui se sentiraient obligées de le reproduire. De plus, si certaines scènes peuvent être agréables et excitantes à regarder, elles ne le sont plus nécessairement une fois transposée à la réalité et peuvent acheminer le couple vers un acte sexuel décevant ou frustrant.

Comme le manque d’innovation et la frustration ne font pas bon ménage avec le plaisir, voici un petit florilège des actes qui n’apporteront pas nécessairement l’extase à votre partenaire et sont même plutôt déconseillés du moins dans la spontanéité.

Messieurs retenez bien ce chiffre, 80% des femmes déclarent ne pas apprécier l’éjaculation faciale, soit une très large majorité d’entre elles.

De même, le peu de femmes avouant avoir déjà testé la double pénétration n’en retient qu’un « incroyable inconfort et une sensation douloureuse« , bref à oublier également même si la cette pratique est courante dans le milieu de la pornographie.

À noter aussi que la plupart des hommes grands consommateurs de films X ont de moins en moins confiance en leurs capacités et sont de plus en plus complexés par rapport à la taille de leur pénis à mesure qu’ils les visionnent.

femme regard

Sachez enfin que si votre partenaire pousse de (plus ou moins) petits gémissements à chacune de vos actions, il y a de grandes chances pour qu’elle soit en train de simuler comme 75% des femmes interrogées pour cette étude. En effet, la jouissance comme l’excitation en continue n’existent pas …


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !