Pôle Emploi : une employée a détourné plus de 400 000 € en créant des faux comptes de chômeurs

Une employée de l’agence Pôle Emploi située à Morlaix dans le Finistère va devoir comparaître devant le tribunal correctionnel pour escroquerie. Âgée d’une cinquantaine d’année, la dame aurait détourné plus de 400 000€ entre janvier 2011 et juillet 2015 date à laquelle elle a été virée pour faute grave.

pôle emploi escroquerie

Afin de réaliser son escroquerie, l’employée avait créé plusieurs faux comptes d’allocataires pour y effectuer les virements et percevoir ensuite les sommes versées. Le parquet a annoncé aujourd’hui que l’escroquerie portait sur 414 000 €.

Durant 4 ans, l’employée faisait les virements sur les faux comptes, des petits montants pour ne pas éveiller les soupçons. C’est lors d’une enquête interne à Pôle Emploi que la direction départementale de la répression des fraudes a compris le petit manège de la salariée.

Elle menait un train de vie conséquent et elle faisait profiter ses proches de l’argent détourné sans qu’ils sachent d’où il provenait. Elle a été placé sous contrôle judiciaire et elle ne peut plus exercer une activité professionnelle en lien avec la manipulation d’argent ou de subvention.

Le directeur de l’agence a précisé qu’il s’agissait d’un « acte isolé », il a rajouté que les allocataires n’ont subi aucun préjudice concernant le versement des allocations chômage.

L’ancienne employée de Pôle Emploi qui a reconnu les faits devra comparaître devant le tribunal de Brest au mois de décembre pour « escroquerie par personne chargée d’une mission de service public« . Elle risque jusqu’à 7 ans de prison ainsi qu’une amende de 750 000 €.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !