Playmobil choque en pensant régime et « épreuve du maillot » pour ses personnages féminins

À l’approche de l’été, les magazines féminins se tournent de plus en plus vers des articles du type « Comment perdre 3 kg en une semaine »ou encore « Mincir pour être bien dans son corps », mais malheureusement ils ne sont pas les seuls.

En publiant la photo de deux figurines féminines désireuses de se mettre au régime et rêvant d’être mince en maillot de bain cet été, la marque de jouets Playmobil s’est attiré les foudres d’une clientèle qui n’hésite pas à parler de sexisme ordinaire.

playmobil scandale sexisme

« Épreuve du maillot » et image sexiste pour des jouets destinés aux enfants

À l’occasion de sa dernière campagne promotionnelle, la marque Playmobil a provoqué un tollé sur les réseaux sociaux et notamment via son compte Facebook et sur Twitter.

Les internautes ont en effet pu y découvrir deux personnages féminins dont l’une était en train de se régaler de pas moins de trois glaces, tandis que l’autre s’offrait « raisonnablement » quelques fruits en pensant à perdre du poids pour rentrer dans son maillot de bain de l’été.

Le visuel, toujours en ligne, est accompagné d’une légende dans laquelle certes il n’est pas directement question de régime, mais qui largement contribué aux plus vives réactions :

« Épreuve du maillot de bain dans quelques semaines… C’est l’heure de manger équilibré »

Nombreux ont été les internautes à juger cette campagne désastreuse pour l’image que les petites filles peuvent avoir d’elles-même, allant même jusqu’à parler de sexisme ordinaire.

Si la marque n’a pas tardé à réagir en postant un commentaire sur sa publication, elle n’en a pour autant pas retiré la photo incriminée :

« Chers fans Nous regrettons la façon dont notre post « Manger équilibré » a pu être interprété. Nous sommes désolés que certains aient pu y voir un propos sexiste ou moralisateur, qui serait en effet inapproprié de la part d’une marque de jouets. Soyez assurés que nous prenons très au sérieux chacune de vos remarques et que nous serons encore plus attentifs à l’avenir à ne heurter aucune sensibilité. »

Il semblerait donc que le message de départ ait plutôt été « Manger équilibrer » qu’ « Épreuve du maillot avant l’été ».

Toutefois le message pour le moins maladroit de la marque de jouets destinée aux enfants dès trois ans, relance le débat de l’image de la femme dans les médias et pose une nouvelle fois la question du sexisme ordinaire en ne s’adressant pas au public masculin.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !