Père Noël : Jusqu’à quel age les enfants y croient-ils ?

C’est d’actualité, vous êtes peut-être vous-même en train d’entretenir le mythe du Père Noël auprès de vos enfants.

Mais vous êtes-vous posé la question de savoir si vos petits y croiraient encore longtemps ? Selon une étude, l’age moyen auquel les plus jeunes découvrent la supercherie serait de 6 ans et 8 mois.

age enfant croient pere noel

Les enfants croient moins au Père Noël qu’autrefois

Le Père Noël qui chaque année récolte les lettres des enfants avec leurs listes de cadeaux, vérifie qu’ils ont été bien sages et visite toutes les cheminées du monde entier afin de déposer les jouets tant attendus, semble s’évanouir toujours un peu plus tôt dans l’esprit des tous petits.

En France et selon une étude menée sur 2 002 parents à travers le monde et révélée par Le Parisien, l’âge moyen auquel nos chères têtes blondes cesseraient de croire au vieux bonhomme à barbe blanche est de 6 ans et 8 mois, soit environ un an plus tôt que leurs aînés.

Ailleurs sur la planète, il semblerait que ce soient les jeunes Canadiens et Australiens (7 ans et demi), puis les Américains (7 ans et 2 mois) qui conservent le plus longtemps l’illusion de l’existence du Père Noël.

Du Côté de l’Europe, c’est en Allemagne que les enfants apprennent le plus tôt la cruelle vérité à 6 ans et demi à peine.
Puis viennent les petits Français qui ne croient plus au Papa Noël dès l’age de 6 ans et 8 mois avec toutefois des disparités selon la ville où ils résident. On croirait au vieux monsieur qui visite les cheminées jusqu’à 7 ans et 2 mois du côté de Lille alors que les petits Bordelais apprendraient la nouvelle aux alentours de 6 ans et 4 mois.

Pour autant, quelles sont les principales raisons qui font que nos enfants perdent de plus en plus tôt la croyance du Père Noël ? La majorité des parents constatent que l’entrée au CP signe en général la fin du mythe.

Soit parce les copains d’école ont vendu la mèche, soit parce que les grands frères et les grandes sœurs ont révélé le secret, soit parce qu’ils sont tombés sur les cadeaux emballés dans l’armoire du salon ou parce qu’internet a servi à percer le mystère, les enfants vivent leur dernier « Noël enchanté » toujours plus tôt que leurs aînés.

Ce qui ne les empêche pas, rassurez-vous, d’attendre les plus beaux jouets sous le sapin le 25 Décembre.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !