Un papa créatif invente pour son fils terrifié un outil qui ramasse les araignées

Parce que son fils est terrifié par les araignées, un papa super créatif du nom de Tony Allen s’est mis en tête de créer un outil capable de les capturer à coup sûr, mais aussi de les relâcher plus loin sans leur faire de mal.

insider capturer araignee

Un Irlandais invente le « The Critter Catcher » pour son fils terrifié par les araignées

Encore mieux que le classique coup de balai qui une fois sur deux laisse s’échapper l’araignée ou l’écrase sans lui laisser aucune chance, « The Critter Catcher », littéralement « L’attrapeur de créatures », ne manque jamais sa cible.

Il suffit de voir un insecte indésirable sur le carrelage ou pire dans la douche, pour le dégainer. En moins de temps qu’il n’en faut pour le dire la bestiole est délicatement capturée entre les poils de l’outil et ne peut plus s’en échapper. Une fois arrivé dans le jardin, vous pouvez relâcher l’invité sans risquer de l’écraser.

En fait, le « Critter Catcher » agit comme une main qui viendrait prélever l’araignée pour la sauver de l’endroit dangereux que représente pour elle notre intérieur remplit de journaux et de talons de chaussure prêts à l’écraser.

Pas non plus besoin de renouveler votre stock d’insecticide composé de substances irritantes pour l’homme et dangereuses pour la planète, cette pince à araignée le remplace efficacement. L’objet est on ne peut plus simple à utiliser, totalement sécurisé même pour les arachnophobes, et complètement pacifique.

Son manche de 65 cm vous tient parfaitement à l’abris de toutes les bestioles mesurant entre 2 et 25 mm de longueur, ce qui devrait vous permettre d’être tranquille la plupart du temps, du moins dans nos zones tempérées.

Pour tous les angoissés des araignées, une bien bonne façon de s’en débarrasser sans les tuer, car on ne le dit jamais assez, mais les demoiselles à huit pattes nous débarrassent de quantité d’autres insectes dont nous serions envahis si elles ne les prenaient pas dans leurs toiles !


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !