Non, les cabines de bronzage ne préparent pas la peau aux coups de soleil

Se bronzer en cabine UV avant de partir en vacances, c'est le réflexe de beaucoup de personnes qui pensent préparer leur peau avant de l'exposer au soleil. Mais d’après l’Institut national du cancer, ce serait une très mauvaise habitude.

banc solaireIl s’agirait donc d’une idée reçue dont les conséquences pourraient s’avérer néfastes pour la peau. Plutôt que d’avoir recours aux bancs solaires, mieux vaudrait s’exposer petit à petit, en prenant le soin de protéger sa peau.

Cette recommandation de l’Institut National du Cancer n’a rien d’étonnant quand on se réfère à l’avis du centre international de recherche contre le cancer qui est un organe de l’OMS. Il considère depuis 2009 les UV des cabines comme étant « cancérogènes ».

Un bronzage inutile

On comprend donc que le bronzage artificiel contrairement à ce que beaucoup pouvaient penser n’est pas bénéfique pour la santé.

Si les cabines protègent bien des UVB, les personnes qui y ont recours peuvent se croire à l’abri des méfaits du soleil. Or, les UV artificiels sont essentiellement composés de rayonnements UVA. Inutile donc d’accroître l’exposition par les rayons artificiels.

En effet, comme le précise l’Institut National du Cancer, « augmenter votre dose totale d’UV reçue en une année en vous exposant aux UV artificiels, c’est augmenter sensiblement votre risque de développer un cancer de la peau ».

L’Institut poursuit en ajoutant qu’ « une séance de 15 minutes dans une cabine de bronzage en France correspond à une exposition de même durée sur une plage des Caraïbes, sans protection solaire ».

Par ailleurs, contrairement aux rayons naturels du soleil, les UV artificiels n’entraînent pas un épaississement de la peau. Ce phénomène d’autodéfense de l’épiderme est pourtant essentiel dans le mécanisme de protection.

Comment donc se protéger efficacement ?

Les crèmes solaires font très bien leur boulot, pour peu qu’elles soient de bonne qualité et respectent les normes recommandées.


Avant de vous exposer au soleil, commencez avec une crème d’indice élevé, puis redescendez progressivement vers des indices plus faibles au fil des jours. Attention cependant aux expositions sans aucune protection, même si vous n’en ressentez pas le besoin.

En dehors du risque de cancer qui n’est pas à néglige une exposition prolongée peut être à l’origine d’un vieillissement prématuré de la peau.


Suivez nous sur facebook

Réagissez à cet article !